Les produits de la ruche: la gelée royale

Par défaut

Après le miel et le pollen, la gelée royale est le 3e produit de la ruche qui constitue une alimentation pour les abeilles. C’est la substance la plus élaborée de la ruche. Elle est la clé du développement de toute la colonie.

Qu’est-ce que la gelée royale ? Gelée royale

C’est une sécrétion des glandes pharyngiennes située dans la tête de l’abeille ouvrière. La taille de ces glandes atteint son maximum entre le 5e et le 15e jour de la vie de l’abeille. Les ouvrières se spécialisent dans le rôle de nourrice à compter de leurs 6e jour.

Les propriétés surprenantes de la gelée royale tiennent à sa composition. Elle est faite principalement d’eau (66%), de glucides (14,5%), de lipides (4,5%), de protides (13%) et d’oligoéléments (2%). D’une couleur blanc nacré à blanc jaunâtre, elle possède une odeur caractéristique et un goût particulièrement âcre. C’est en quelques sortes du pollen prédigéré. Sa composition chimique ne s’écarte pas fondamentalement de celui-ci, mais les protéines y sont présentes en beaucoup plus grande quantité.

Quelle est son utilité dans la ruche ?

La gelée royale est l’alimentation qui est donnée par les abeilles nourrices à toutes les larves de la ruche durant les premiers jours de leur développement.

Le nourrissement à la gelée royale permet une croissance des larves unique dans le monde animal : ainsi, en 5 jours, une larve voit son poids initial multiplié par 1.800. Les nymphes d’abeilles ouvrières et de faux-bourdons seront ensuite nourries de pollen et de miel durant le court cycle de leur vie hors de l’alvéole.

Les produits de la ruche: la gelée royale

Les Reines quand à elles en seront nourries exclusivement tout le long de leur vie. C’est ce qui permet leur longévité et leur capacité à pondre plus de 1.500 œufs par jour en saison.

Comment la récolte-t-on ?

Sa fragilité et sa production en très faible quantité demandent à l’apiculteur un grand savoir-faire et un équipement spécifique. C’est pourquoi certains apiculteurs se spécialisent. Lire la suite

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •