Les produits de la ruche: la cire d’abeilles

Par défaut

Cire d’abeilles

D’où provient la cire? Cire d’abeilles

Après le miel, le pollen, la gelée royale et la propolis, c’est le 5e produit de la ruche. Cera alba est une matière sécrétée par les abeilles, au moyen de 8 glandes cirières positionnées 4 à 4 sous chaque coté de leur abdomen. Seules les ouvrières en sont munies : ce n’est pas le cas de la Reine (qui ne sera pas amenée à tenir le rôle de bâtisseuse), ni des faux-bourdons (pour les mêmes raisons). Ces glandes atteignent leur activité maximum entre le 12e et le 18e jour de la vie de l’abeille.

L’abeille consomme du nectar et du miel pour la produire. Le processus biochimique de transformation lui demande beaucoup d’énergie.

La cire est un mélange très complexe de composés organiques dans lequel plus de 300 constituants chimiques ont été identifiés. En fonction de la zone géographique, cette composition varie légèrement, de même que sa qualité. On y retrouve par exemple du sable lorsqu’elle est originaire des pays désertiques. Pour vérifier son origine et sa qualité, on recourt à un banc d’analyses assez poussées (point de congélation, acidité, indice de saponification, point de vaporisation, chromatographie…)

Les petites plaques produites sont blanches et légèrement translucides. Une plaque pèse moins d’un milligramme.

Les produits de la ruche: la cire d'abeilles

Cire d’opercule © Charlotte Dumas

la suite…

Wolfgang Laib, du pollen au Musée

Par défaut

Wolfgang Laib

Comme tu le sais désormais, je suis bloggeuse, photographe et apicultrice. Je dois te confier que je ne connais rien de plus joli dans la ruche que le spectacle de l’abeille qui transporte des pelotes de pollen sur ses petites pattes zélées. Le pollen n’est pas en reste de photogénie, petites boules de poudre colorée amalgamées, ce sont de vrais petits chef d’oeuvres aux milles tons des plus violets en passant par les rouges, orangés, jaunes et jusqu’au blancs-gris.

Wolfgang Laib

Un homme a su saisir la sensualité de cette matière et toute sa gaieté pour en faire des installations de Landart exposées dans les musées: Wolfgang Laib.

Wolfgang Laib, du pollen au Musée la suite…

Le miel de bruyère callune

Par défaut

callune

Origine végétale callune

Floraison et récolte

Distinguer les deux bruyères: Erica et Calluna

Originaire d’Afrique du Sud, la bruyère erica est un petit arbrisseau offrant de jolies fleurs en ombelles qui fleurissent de l’automne à l’hiver. Cette vivace a un pouvoir couvrant intéressant d’autant que son effet buissonnant et sa floraison abondante garantissent un très beau résultat.En fleurs pendant 5 mois de l’année, la bruyère erica ne réclame que peu d’entretien. La bruyère que l’on appelle bruyère d’hiver ou encore vraie bruyère est la bruyère erica, alors que la bruyère d’été est la calluna.

Dès le mois de mars, le feuillage vert foncé de la bruyère callune se couvre de minuscules fleurs. Sa floraison très longue, peut durer jusqu’en mai. Elle est assez irrégulière puisqu’elle est fortement dépendante des conditions climatiques du début de printemps. On peut aisément obtenir du miel de callune très pur car au moment de la floraison, il n’y a pratiquement plus d’autres plantes méllifères en fleurs.

Le miel de bruyère callune

la suite…