Les 4 saisons de l’apiculture

Par défaut

L’Automne

Septembre-Novembre

A l’automne, les miellées se raréfient. La dernière récolte d’été a été faîte par l’apiculteur. Dans la ruche, l’hivernage se prépare.

Les 4 saisons de l'apiculture

© Rhône apiculture

Pour les abeilles

Les derniers faux-bourdons sont sacrifiés.

La Reine, stimulée par les apports de pollen frais de fin d’été, reprend sa ponte qu’elle avait réduite ou presque arrêtée. En cas de disette, l’apiculteur pensera à nourrir sa colonie pour stimuler cette ponte essentielle. En effet, il faut absolument remplacer les abeilles d’été – à la durée de vie plus courte – par des abeilles qui traverseront la saison hivernale: les abeilles d’hiver.

la suite…

Les 4 saisons de l’Apiculture

Par défaut

Le Printemps

Mars-Mai

 

En mars, la nature se réveille. En-dessous de 11°, les abeilles restent au chaud à l’abri de leur ruche.

Les jours commencent à rallonger, le soleil est plus chaud, la température extérieure augmente, malgré certaines journées encore froides. La flore disponible se diversifie.

Durant les mois d’avril et mai, les beaux jours s’installent: le soleil rayonne, la végétation atteint son paroxysme et les fleurs explosent de milles couleurs.

Les 4 saisons de l'Apiculture

© un photographe du web

la suite…

Les 4 saisons de l’Apiculture

Par défaut

L’Hiver

Décembre-Février

 

En novembre, les arbres perdent leurs dernières feuilles, le soleil se fait plus rare, les nuits sont plus longues que le jour. Le refroidissement de l’atmosphère s’accentue chaque jour : vent, pluie, brouillard et tempêtes se succèdent et même quelques chutes de neige sont possibles. Les abeilles savent tout cela et ont pris leur quartier d’hiver. L’hivernage débute alors. LApiculteur laisse ses abeilles tranquillement au chaud dans leur ruche.

Pour les Abeilles

Les 4 saisons de l'ApicultureC’est la morte-saison.
Avec la baisse sensible des températures, les abeilles restent dans la ruche, où elles forment une grappe maintenant au chaud l’ensemble de la colonie.

Il est cependant possible de les voir sortir si la température est douce : à partir de 11°. Ces sorties ont principalement un but sanitaire plutôt qu’alimentaire, les abeilles effectueront alors leur vol de propreté (vidage de leur ampoule rectale). 
Par beau temps et en présence de neige, les abeilles peuvent être trompées par la clarté, et croire à l’installation d’une saison plus clémente. Cela les incitera à sortir malgré le froid. Cette méprise peut être fatale pour la colonie.

la suite…