Vers une consommation zéro déchets ?

Par défaut

Le meilleur déchet est celui qu’on ne crée pas

0 déchet

COP21 en préambule, bonnes résolutions 2016 en tête, je vais arrêter de croire que je vais vraiment amortir mon abonnement à la gym. J’ai trouvé un meilleur engagement, plus utile socialement et surtout plus durable! Je vais viser une consommation 0 déchet!

Un premier stade d’information me permet d’identifier les trois piliers de ma nouvelle croisade : 

0 déchet

1. Trier 0 déchet

Identifier la nature de mes déchets pour mieux agir sur leur réduction

Sûrement celui que je pratique déjà le mieux: poubelle blanche (le verre), poubelle jaune, (le papier, le carton et les conserves), poubelle verte (le reste).

Je donne les textiles, le linge de maison, la petite maroquinerie et les chaussures que je n’utilisent plus dans les bennes à cet effet, j’appelle les encombrants pour trier mes vieux meubles, je ramène mes piles, mes ampoules usagées et mon petit-électroménager dans les points de collecte écosystème… La municipalité de Paris n’est pas celle qui s’investit le plus pour le recyclage, mais j’ai la chance que tout soit assez facilement organisé autour de chez moi.

J’aimerai pousser ma démarche un peu plus loin en m’intéressant au sujet des déchets organiques (épluchures de fruits et légumes, fleurs fanées, branchages, coquilles d’œufs) et à la solution compost.

la suite…