Charles Dadant

Par défaut
Charles Dadant

Charles Dadant

drapeau francaisCharles Dadant (1817-1902) est né à Vaux-sous-Aubigny (France). Il mourut à Hamilton (USA), ville où il émigra en 1863 afin d’y fonder une exploitation viticole. Cet espoir ne se concrétisa pas.

Ses rencontres avec Moses Quinby (Apiculteur) et Paix de Beauvoys (inventeur de la ruche à cadres mobiles) furent des étapes marquantes de sa vie et l’incitèrent à poursuivre en Apiculture.

A la fin de la guerre de Sécession, Charles Dadant crée son premier rucher. Il débute avec 9 colonies et parcoure le Mississippi avec son fils pour vendre son miel et la cire à bougies extraite de ses ruches.

Lorsqu’il fonda à Hamilton une des première usines de fabrication de matériel apicole, Dadant adopta le système des ruches à cadres mobiles (l’Apiculture dite mobiliste est relative aux cadres amovibles, qui s’oppose à l’Apiculture fixiste où les bâtisses de cire sont figées, comme les abeilles les construisent dans la nature)

Il inventa un modèle de ruche qui porte encore son nom.

Pour populariser ses idées apicoles, Dadant racheta le  journal American Bee fondé en 1861 par Samuel Wagner. Parlant Français et Anglais, Dadant devint un pont entre les cultures apicoles anglophones et francophones.

Il sympathisa avec le révérant Langstroth et traduisit en français son fameux livre “The Hive and the Honey Bee” (la ruche et le miel). Il fit aussi faire des traductions en Italien Polonais et Russe. Il le défendit contre ceux qui disaient que Langstroth n’était pas le véritable inventeur du cadre mobile.

Dès 1878, Dadant milita, aussi bien aux États-Unis qu’en Europe, pour que le miel ne soit pas “trafiqué” par diverses adjonctions d’eau, de sucre ou autres produits.

Après la première guerre mondiale le fils de Charles Dadant aida la Belgique à reconstruire son Apiculture. Il fut pour cela décoré par le Roi Albert de Belgique.

Les apiculteurs Américains ne connaissent pas vraiment Dadant. La plus part d’entre eux utilisent des ruches Langstroth. La France fut plus sensible à ses  ruches en partie à cause de l’effet « le petit français qui a réussit en Amérique ».

Charles Dadant est aujourd’hui considéré comme l’un des fondateurs de l’apiculture moderne.

Charles Dadant

Quelles sont les caractéristiques de la ruche Dadant?

La ruche Dadant est une caisse en bois de forme carrée à toit plat ou chalet sur laquelle peuvent s’emboiter une ou plusieurs hausses. Elle peut produire en moyenne 40 kg de miel.

Charles Dadant Charles Dadant

La caisse de 15 kg, en pin ou en sapin, est composée de plusieurs éléments superposés indépendants.

Charles Dadant

On trouve parmi ces éléments :

  • le toit ou chapeau, recouvert de tôle
  • le plateau : couvre-cadre muni d’une ouverture de 5 cm pour nourrir les insectes en période de froid,
  • une hausse démontable avec théoriquement 9 petits cadres : « le grenier à miel »,
  • le corps de la ruche : y sont entreposés 10 cadres (42 cm × 27 cm) préalablement remplis de cire gaufrée, le cadre peut être droit ou de type Hoffmann
  • le plancher : en général, c’est un fond grillagé
  • le trou de vol constituant l’entrée et la sortie de la ruche.

Dans le commerce, il est possible de trouver des ruches Dadant en bois, en plastique ou en grès; à 10 ou à 12 cadres.

Ce modèle de ruche a perduré dans le temps. Il reste aujourd’hui le modèle standard le plus plébiscité par les apiculteurs à travers le monde et le pus vendu en France.

Charles Dadant

Pour découvrir les autres types de ruches, je t’invite à consulter les articles sur Lorenzo Langstroth, Emile Warré et Jean-Baptiste Voirnot.

Charles Dadant

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

Lance le débat!

100

wpDiscuz