Les coquelicots de Nemours

Par défaut

Coquelicots de Nemours

Le coquelicot est un bonbon plat et rectangulaire, aux angles coupés, de couleur rouge, givré à l’ancienne. J’ai un faible pour les confiseries anciennes et celle-ci fait partie de mes préférées. Il est composé de sucre cuit et d’une décoction de pétales parfumées. Coquelicot de Nemours.

Coquelicots de Nemours

Origines Coquelicots de Nemours

Vers 1850, François Etienne Desserey, un confiseur de Nemours installé rue de Paris, eut l’idée d’utiliser le coquelicot pour fabriquer des bonbons. Il s’agissait alors de pastilles contre la toux, la fleur étant réputée pour ses vertus apaisantes. Plusieurs autres confiseurs perpétuèrent la tradition, avant qu’elle ne s’éteigne dans l’Entre-deux-guerres. Coquelicot de Nemours.
En 1996, la Maison des Lis repris cette friandise, en modernisant sa méthode de fabrication.

Pour en récolter la matière première, les agriculteurs du canton autorisent la cueillette des coquelicots sur leurs terres en jachère. Ces fleurs sont ramassées chaque année par une association de Nemours. De mai à début juillet, en milieu de matinée (pour éviter la rosée et la chaleur), jusqu’à 200 kilos de cette fragile fleur sont collectées à la main. Un bon cueilleur récolte environ 700 grammes de pétales en une heure. Le fragile butin est ensuite vendu au confiseur qui les transforme en arôme naturel.

Vendu au détail ou en boîtes métalliques, le coquelicot de Nemours est un souvenir original à emporter de la cité gâtinaise, qui s’en est fait une spécialité. 4 tonnes de ces délicieux bonbons sont fabriquées chaque année par la confiserie. La Maison vend également de la guimauve au coquelicot, des chocolats au coquelicot, du vinaigre de vin blanc au coquelicot, du sirop au coquelicot et un spiritueux, la crème de coquelicot.

Coquelicot de Nemours

 

Coquelicots de Nemours

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

Lance le débat!

100

wpDiscuz