La couleur Grise

Par défaut

La couleur Grise

Le gris est un champ chromatique défini par la faiblesse ou l’absence de l’impression de couleur, dont l’intensité lumineuse est moindre que celle du blanc et supérieure à celle du noir.

En termes de tons, il est dit neutre, quand il ne présente aucune dominante colorée. Pourtant, le gris véritablement neutre est rare. On peut préciser une dominante de couleur en lui apposant le nom d’une teinte proche, comme dans un «gris rose» ou avec les adjectif en «-âtre» formés avec une teinte plus lointaine, comme un «gris verdâtre».

Les adjectifs clair, moyen et foncé mesurent sa luminosité.

Absent du cercle chromatique, il ne possède pas de couleur complémentaire.

Usage et symboliques

Ni blanc, ni noir, ni coloré, le gris est la couleur de la neutralité, qui se perçoit surtout comme un manque. Ses significations sont plutôt négatives. La couleur grise représente la tristesse, la dépression, le désarroi, la douleur, la solitude et la monotonie. C’est la couleur du brouillard, du ciel par mauvais temps, de la poussière qui s’amoncelle sur les choses immobiles et inertes, la couleur de la moisissure et du stagnant.

Couleurs: le ton

Au Moyen-Âge, en Occident, le gris était associé à la sagesse et à la connaissance. la suite…

Couleurs: le ton

Par défaut

Le terme couleur est souvent ambigu. Aussi, pour mieux le décrire, il est précisé par un ensemble de notions (nuance, teinte, ton…)

Cette dernière notion exprime le degré d’intensité d’une couleur caractérisé par la saturation des couleurs et leur luminosité. Il existe de nombreuses sortes de tons pour désigner une couleur perçue. Ce vocabulaire est particulièrement utilisé en peinture, en décoration intérieure, en couture.

Couleurs: le ton Les tons chauds et les tons froids: ils sont d’autant plus chauds que – sur le disque chromatique – ils sont proche du rouge et de l’orangé. Ils sont d’autant plus froids, qu’ils sont proches du bleu.

la suite…

Un village Indonésien aux couleurs de l’arc-en-ciel

Par défaut

Arc-en-ciel

Un petit village tranquille d’Indonésie situé sur l’île de Java, à 550 kms de Jakarta, attire depuis 2 mois des hordes de touristes et de curieux. Il rassemblait jusqu’alors sur une colline surplombant une rivière environ 200 logements à l’allure triste séparés par des rues sales.

Mais le principal d’un lycée et une poignée d’habitants ont estimé qu’un vaste programme de rénovation était nécessaire et levé des fonds auprès du gouvernement local et d’entreprises du coin. Résultat: en un mois, toutes les maisons ont été repeintes en utilisant des couleurs vives et la rivière polluée a été nettoyée dans le cadre d’un programme de 20.000 euros…l’opération pourrait lui en rapporter bien plus. Cette initiative est destinée à attirer les touristes dans cette zone pauvre de l’île enfin d’en relancer l’économie.

Un village Indonésien aux couleurs de l'arc-en-ciel la suite…