La couleur Jaune

Par défaut

 

La couleur JauneLe jaune est une couleur chaude, considérée comme une des trois couleurs primaires (avec le rouge et le bleu), car il compose deux couleurs secondaires, le vert et l’orange. Sa couleur complémentaire est le bleu.

En imprimerie, les trois couleurs primaires de la synthèse soustractive forment avec le noir la base de l’impression en couleurs en quadrichromie, codée CMJN (cyan, magenta, jaune, noir).

Nulle couleur n’est plus joyeuse que le jaune.

La couleur Jaune

Palmes dans les Jardins Majorelle, Marrakech © Charlotte Dumas

Couleur du soleil, de la fête et de la joie, elle permet d’égayer un univers et de le faire rayonner. Il est vrai que le jaune est une couleur chaleureuse et stimulante. Tout comme le soleil qui diffuse ses rassurants rayons porteurs de vie sur terre, le jaune est la couleur de la vie et du mouvement. Le jaune est également associé à la puissance, au pouvoir et à l’ego. On retiendra avant tout que le jaune est la couleur de l’ouverture et du contact social : on l’associe à l’amitié et la fraternité ainsi qu’au savoir.

La couleur Jaune

Mogotes, Vinalès – Cuba © Charlotte Dumas

Dans la symbolique, en Chine, le jaune est associé à l’Empereur, et, par conséquent, à la monarchie chinoise. Cela a donné l’empereur jaune huángdì. Il est important de préciser qu’à l’époque impériale, cette couleur était l’apanage exclusive de l’Empereur de Chine, et qu’il était strictement interdit à qui que ce soit d’autre, sous peine de mort, de s’en vêtir. En Chine coule aussi le fleuve Jaune. En Chine, le jaune était également utilisé au lieu du rouge pour teinter le tapis d’apparat.

Au Maroc, les babouches royales, celles que l’on chausse pour les célébrations religieuses, sont de couleur jaune.

Contraste au coucher du soleil

© Charlotte Dumas

Pourtant, derrière cet aspect festif, le jaune peut parfois se révéler négatif. En Occident, le jaune s’associe à infamie. Ainsi dit-on que le jaune est “la couleur des cocus”, “la livrée des jaloux”, “la couleur des traîtres“. Dans les romans médiévaux, un chevalier félon comme s’habille de jaune. On désigne de nos jours encore comme jaune un ouvrier non-gréviste, un briseur de grève, qui est, du point de vue de ses compagnons, un “traître “. Cette couleur désignera aussi les femmes adultères et les fous.

Le langage entretient les associations négatives : le rire jaune s’oppose au rire franc et sincère, il est contraint, c’est un rire nerveux déclenché par la peur, la honte ou la gêne.

Dans la théorie des humeurs galénique, la bile jaune est celle de la colère. Elle a son origine dans le foie, dont les maladies donnent un teint jaunâtre.

Le jaune reste la couleur la moins appréciée en France. En héraldique on échappe à cette association négative en disant or (voir or) pour jaune ; la différence entre le vrai or et un vil métal de couleur jaune est peut-être l’origine de la dévalorisation du jaune dans la société européenne du Moyen Âge, et l’association entre la couleur jaune et la trahison peut trouver son origine dans la dénonciation des faux-monnayeurs conduits au bûcher couverts d’une robe jaune. La couleur or se trouve investie des aspects positifs liés à la richesse, tandis que le jaune ne conserve que les aspects négatifs.

50 nuances de Jaune

Miniature_jaune

Jaune paille, jaune d’or, jaune ambre, jaune auréolin, jaune banane, jaune beurre, jaune blé, blond, jaune bouton d’or, jaune canari, jaune champagne, jaune chrome, jaune citron, jaune fleur de soufre, jaune impérial, jaune mais, jaune miel, jaune mimosa, jaune moutarde, jaune nankin, jaune de naples, jaune poussin, ocre jaune, jaune safran, jaune vénitien… 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

Lance le débat!

100

wpDiscuz