Le Dîner en Blanc 2015, c’est fait!

Par défaut

Un concept made in France

27e édition

Un évènement international qui allie couleur et gastronomie? Je ne pouvais pas ne pas vous en parler! Alors pour ceux qui ne le connaissent pas encore, présentation du Dîner en Blanc.

J’ai eu la chance de participer deux fois à cette soirée magique (merci C……) dans la Cour carrée du Louvre et sur le Pont Alexandre III. Voici donc les dessous du Dîner en Blanc.

Le Dîner en Blanc 2015, c'est fait!

© un photographe du web

Concept

Le premier picnic chic organisé par François Pasquier en 1988 rassemblait une poignée de ses amis autour des trois qualités primaires du Dîneur en Blanc: élégance, convivialité et savoir-vivre.

26 ans plus tard, le Dîner en Blanc de Paris réunit près de 10 000 personnes chaque année. On peut parler de succès!

Il faut avoir été Dîneur pour bien en comprendre l’âme. On voit alors cela comme une immense mise en scène: un happening XXL en costume (blanc), sur une scène d’exception (privatiser pour quelques heures les places de Paris, qui n’en a jamais rêvé?) dans un style rococo ou chacun joue son rôle sans se prendre au sérieux. Mi-opéra mi-bouffes, avec un petit côté secte Moon et une touche d’excentricité.

Le Dîner en Blanc 2015, c'est fait!

© un photographe du web

Organisation

L’organisation du Dîner est faite sur un modèle pyramidal. Il y a le Grand Chef (Amaury Pasquier – le Grand Gourou), ses généraux, leurs commandants, leurs sergents, leurs caporaux, et leurs soldats (termes non officiels). Et tout ce petit monde synchronisé et volubile marche à la baguette. Avant l’heure, ça n’est pas l’heure et après l’heure, le happening est raté!

Règle 1: La seule couleur acceptée est le blanc (avec une tolérance pour le transparent, l’argent, le beige) : tables blanches, chaises blanches, aliments blancs, boissons blanches, tenue blanche, décoration blanche.

Règle 2: chacun doit amener son petit matériel pour dresser sa table (une table par couple, deux chaises pliantes ou tabourets, deux assiettes, des couverts, deux verres, deux serviettes. Le repas est composé de manière participative, chacun amène une partie du menu. Pour que la tablée soit homogène et plus jolie, il est recommandé de se partager les tâches globales: je prends la jolie nappe de Mamie, tu amènes les fleurs, je prends les assiettes, tu me prêtes ta chaise… Les matières prennent toute leur importance pour assurer le chic de la table: le plastique et le papier sont  bannis. La mission est donc d’amener à bon port la verrerie, les tissus brodés fraichement amidonnés et repassés^^ et le diner en sauce et en gelée à bon port… dans tes sacs ikéa ou ton petit chariot à roulettes.

Le chef de table fournit à son niveau aussi du matériel (sacs poubelles blancs, pour un impact nul sur le lieu – n’en déplaise à nos amis de Libération – cierges magiques)

Règle 3: une parfaite parité est respectée: chaque table est composée d’un homme et d’une femme (sans liens obligatoires, il peuvent être amants, amis, membres de la même famille, collègues, voisins…).

Règle 4: Tout nouveau participant doit suivre le Code Civil Blanc à la lettre et se montrer irréprochable pour pouvoir être ré-invité l’année suivante!

Le Dîner en Blanc 2015, c'est fait!

Le Dîner en Blanc (2014): Pont Alexandre III, Paris – France © un photographe du web

Les préjugés sur la fête

Le Dîner en Blanc est chic. Oui et alors? Chic est-il une insulte? On peut jouer le chic et s’en amuser! Quelle petite fille ne s’est jamais déguisée en dame en empruntant la robe, les perles, le rouge à lèvre et les escarpins trop grands de sa maman?

Les Dîneurs en Blanc, ce sont avant tout de grands enfants de 30 à 60 ans qui ont envie de mener une vie de bohème pour un soir. Parceque quand on les voit arriver sur le lieu du happening avec leur barda de romanichels, ils n’ont rien de chic. Puis le papillon sort de sa chrysalide: la table se dresse, les tenues se fignolent et la magie opère.

Chic décidément, mais détendu.

Le Dîner en Blanc est élitiste. C’est une erreur. La cooptation permet d’années en années d’élargir le cercle des initiés, de faire tâche d’huile et de renouveler les participants. Il s’agit cependant d’un évènement possédant un numerus clausus pour pouvoir continuer à être gérable. Il faut donc s’armer d’un peu de patience pour obtenir une invitation.

Les Dîneurs en Blanc sont des Parisiens tout ce qu’il y a de plus normal. Ils prennent le métro, savent décrocher un Vélib, piaffent dans leur voiture quand ils n’arrivent pas à se garer. Ils travaillent et se demandent s’ils vont réussir à sortir du boulot à temps ou cherchent du travail et deviennent les logisticiens de leur tablée.

Quand ils ne dînent plus en blanc, ils pique-niquent en couleurs dans les parcs ou sur les quais de Seine les doux soirs d’été, avec un saucisson, du houmous, des tomates cerises, des bières fraîches et des amis. Leur point commun: ils jettent ou remportent leurs déchets pour que chacun continue à profiter au mieux de la ville Lumière!

Le Dîner en Blanc est ridicule: qui utilise encore le mot dîner de nos jours? Certains d’entre nous continuent à le faire^^ Quel mal y a-t-il à valoriser toutes les subtilités de notre jolie langue? J’adore l’idée que chacun des repas que nous prenons dans une journée ait son propre nom. Vive la gastronomie! Vive la France!

Le Dîner en Blanc 2015, c'est fait!

© un photographe du web

Alors, ça ressemble à quoi un Dîner en Blanc, vu de l’intérieur?

Le Dîner en Blanc, la première année, m’a un peu impressionnée. Très excitée par l’originalité du concept que je venais de découvrir, je ne savais pas à quoi m’en tenir. J’ai été invitée deux jours avant suite à un désistement, et matériellement, ça a été la panique! Trouver une tenue blanche, propre et pas perdue au fin fond de la cave, dénicher une table et des chaises transportables en métro… Une nappe? Des serviettes en tissu?? (Merci Maman! C’est vrai, les trousseaux de grands-mères se révèlent parfois utiles dans notre monde du jetable). J’ai suivi ma tablée, en me demandant où et à quoi tout ça nous mènerait? Pendant la soirée, j’ai découvert le partage en blanc, fixé de jolies images dans ma mémoire et admiré fermement un chef d’orchestre capable de diriger 10.000 participants dans un tel ballet, sans fausse note. J’ai pensé que le respect (du lieu qui nous accueillait, des participants et des passants qui continuaient à vivre normalement autour de nous) et l’éducation (faire la fête et se faire plaisir sans ameuter tout le quartier et en gardant un espace propre) étaient probablement la clef d’une vie harmonieuse en groupe.

La deuxième année, je ne savais toujours pas quel serait le cadre de notre Dîner, mais je connaissais les règles du jeu. Matériellement, je m’étais mieux organisée, j’avais investi durant l’année sur quelques accessoires blancs. J’ai revécu la magie de la première année, recyclé la déco de mon pacs, mis la barre un peu plus haut sur ma mission-dessert, renseigné dans le texte les touristes qui se demandaient quelle était cette mascarade, offert des meringues blanches aux passants…^^

Cette année, j’aurais maîtrisé les codes. J’aurais joué à fond le décalage, j’aurais pris le temps de faire de ma tenue une vraie mascarade. J’aurais surtout aimé voir l’émerveillement dans les yeux d’un couple d’amis volontaires pour leur 1e participation. Mais ça n’a pas été possible. Alors je me suis dit qu’il fallait laisser ma place à de nouveaux petits chanceux qui en profiteraient mieux que je ne l’aurai fait la 3e fois. J’espère que vous avez apprécié les amis!

Le Dîner a commencé vers 20h, par un flash-mob de serviettes qui tournent. J’ai toujours détesté ce passage obligé de l’arrivée des mariés dans une salle, mais que c’est beau 10.000 serviettes blanches qui tournent au coucher du soleil!

Le Dîner en Blanc 2015, c'est fait!

Le Dîner en Blanc (2013): Louvre, Paris – France © Charlotte Dumas

Le Dîner si attendu a suivi. Bonheur estival entre amis. A boire, à manger et de la bonne humeur pour tous.

La nuit tombée, lorsque chacun a allumé le cierge magique remis par son caporal, la scène est devenue onirique. 3 ans après sa découverte, j’en garde un souvenir ému…

Le Dîner en Blanc 2015: c'est fait!

© le Dîner en Blanc Officiel

Quelques minutes plus tard, c’étaient des lanternes japonaise qui s’envolaient au son de Get Lucky. Le tube des Daft Punks venait de sortir; nous n’en avions pas encore saturé. Au-dessus de nous la voie lactée et autour, les murs du Louvre. De la magie pure!

Le Dîner en Blanc 2015, c'est fait!

© Magdalena Martin

Puis c’est la fête qui commença! Sono, DJ, orchestre de jazz manouche, chanteurs de Bel-Canto qui entonnèrent un air… tout le monde se leva et dansa sur les chaises, comme pour un bal du 14 juillet à ciel ouvert.

A minuit, les tables élégantes disparurent dans les sacs. Paniers et caddies reprirent leur ballet, direction le métro le plus proche. La place se vida. Dans les couloirs souterrains, des passants initiés un sourire aux lèvres et avec un clin d’oeil nous demandèrent: “Alors, c’était où cette année?”

Comment connaît-on la date à laquelle se déroule ce diner?

Le Dîner en Blanc a lieu un soir chaque année, au mois de juin.

Les participants sont prévenus environ deux mois avant la date et ont pour obligation de tenir la date du Dîner secrète jusqu’au dernier moment.

Les non-participants le découvrent donc – si le secret a bien été préservé – le jour même, au moment du lancement du Dîner, sur le site qu’il investit.

Comment le lieu est-il choisi?

C’est un lieu prestigieux du centre de Paris. Il change tous les ans. Les années où les participants sont le plus nombreux, les lieux sont parfois divisés.

Cette année, le 27e Dîner en Blanc a réuni 10.000 participants au Palais-Royal pendant qu’un dîner dissident s’installait aux Tuileries. Depuis son lancement, le Dîner en Blanc a investi les sites touristiques les plus emblématiques de la capitale: (2014) Esplanade des Invalides + Pont Alexandre III et ponts environnants, (2013) Cour carrée du Louvre, (2012) Place des Vosges + parvis de l’Eglise Notre-Dame, (2011) Parvis de l’Eglise Notre-Dame, (2010) Carrousel du Louvre, (2009) Place de la Concorde, (2008) Champs-Elysées, (2007) Place de l’Etoile, (2006) Invalides

[su_youtube url=”https://youtu.be/HRPtYNMiiic” width=”900″ height=”740″

Fort de son succès, le Dîner en blanc a essaimé dans les plus grandes villes du monde (Lyon, New-York, Chicago, Honolulu, Montréal, Vancouver, Brisbane, Singapour, Shanghai… ) Il est aujourd’hui devenu une marque gérée par le fils de son Fondateur, Aymerick Pasquier.

Comment intégrer la liste des invités?

La participation au Dîner est totalement gratuite. Elle fonctionne sur le principe de la cooptation.

Tu peux t’inscrire sur le site officiel du Diner en Blanc, dans la rubrique Inscription. Attention, il faudra te montrer patient, cela pourra prendre plusieurs années.

Pour que le Diner puisse garder son âme, le nombre de ses participants ne peut pas grandir indéfiniment. Il est donc organisé selon un numerus clausus. Tout Entrant doit donc voir sa place libérée par un Sortant.

Mes astuces:

Le Dîner en Blanc 2015: c'est fait!• si un de tes amis a participé au Dîner cette année ou une année passée, exprime-lui ton envie de participer l’année prochaine. Il pourra la transmettre à son “caporal” et te recommander comme un ami élégant, convivial et doté de savoir-vivre, qualités essentielles à ton enrôlement^^ Si une place se libère à sa tablée, il pourra penser à toi.

• si aucun de tes amis n’est intéressé par le concept, rien ne t’empêche d’utiliser les réseaux sociaux pour prendre contact avec un participant 2015. Les photos fleurissent sur Facebook, Twitter, Pinterest et le web, plus qu’à remonter les pistes. A toi alors de te montrer assez convivial et doté de savoir-vivre pour te faire recommander par un parfait inconnu qui aura envie de prendre place à tes côtés en 2016. Place à ton imagination (tu peux par exemple lui envoyer une photo de toi attablé et habillé en mode Dîner en Blanc dans ton salon, ou l’inviter à boire un verre dans un lieu déjà investi par le Dîner en Blanc pour lui faire part de tes motivations)

• ou sinon, tu peux attendre passivement qu’un ami te le propose, entre la poire et le fromage, en 2027!

Comment t’organiser au mieux pour le grand jour?

Les qualités secondaires du Dîneur en Blanc: il est organisé, il travaille en équipe, il est astucieux, il est bricoleur et fin cuisinier.

Je t’ai concocté un petit tableau Pinterest pour te donner un peu d’inspiration en images.

J-30: réfléchis à ta tenue

As-tu du blanc dans ta garde-robe? Une tenue implique un haut, un bas, des chaussures, des accessoires.

Si tu dois faire des commandes sur internet ou trouver dans les magasins un accessoire top pour finir ta tenue, tu seras content d’y avoir pensé si tôt…

Lâche-toi! Mais fais-le en blanc.

Si tu es une femme, une robe peut te faciliter la tâche. Courte, longue, simple, unique, fantaisie, à thème, tout est possible! C’est peut-être l’occasion d’enfiler à nouveau ta robe de mariée, que tu pensais ne plus jamais remettre?^^ Le chapeau se décline sur tous les tons, les masques et plumes ont la part belle. Si on n’est pas assez chargé, on peut aussi ouvrir une ombrelle ou un parapluie blancs. Et pourquoi ne pas en profiter pour te faire une jolie coiffure relevée d’une fleur (vraie ou fausse), d’une couronne, d’un headband, d’un bandeau, d’un foulard? Le maquillage et les folies ongulaires sont aussi permises.

Pour les garçons, les pulls de golfeurs, les vestes de marin, les tenues guinguettes (canotier, casquette, bretelles) peuvent relever l’éternelle chemise blanche. Mais elle marche très bien. Ton voisin sera peut-être lui en polo, en marcel avec un nœud-pap. Coté accessoires, les perruques courtes longues, straight ou bouclée te permettront d’être un(e) autre ce soir-là.

J-15: fais ta check list matérielle

As-tu une table pliante du bon format? As-tu des chaises pliantes?

La table doit être carrée, d’une taille de 90×90. Psychorigides, les organisateurs? Non, ils ont pensé au détail de toutes ces tables individuelles mises côtes à côtes pour former une longuissime travée et qui doivent être homogènes. Fais-leur confiance, ils ont eu le temps de penser à tout. Si c’est exigé, c’est utile.

J’avais opté pour ma petite table ronde de balcon sur laquelle j’avais collé au scotch double-face un plateau de contreplaqué coupé sur mesure dans un magasin de bricolage. Cheap et pratique! Avec un trou fait à la perceuse et une grosse corde passée devant, ce plateau devient mobile pour sa balade en métro.

Quant aux chaises, l’éternel renouveau de la mode et de la décoration nous offrent parfois de belles solutions: l’inimitable tabouret Tam-Tam des années 70 est empilable, léger, se fait en toutes les couleurs dont le blanc (c’est d’ailleurs le moins cher de tous) et coûte seulement 20 euros chez Habitat. Mon must Diner en Blanc! Et comme j’en ai 6 pour asseoir mes amis à ma table de salon, je les prends pour toute la tablée et ça reste tout pratique et tout léger.

Niveau arts de la table, seras-tu force de proposition ou en demande par rapport à ta tablée? Sont bannis les couverts en plastiques, assiettes en carton, nappes et serviettes en papier.

Quel transport en commun prendras-tu pour te rendre au lieu du rdv? (il faut parfois marcher un peu après pour arriver sur le lieu du Diner)

Comment transporteras-tu tout ton matériel? Tu peux être vite encombré par ton matériel qui sera probablement aussi fragile. Les meilleurs outils pour être mobiles sans voiture (si tu joues la carte parisienne à fond!!): un chariot de courses à roulette – blanc bien sûr! ou recouvert d’un tissu blanc,  un petit diable – acheté 10euros chez Darty, des sacs réutilisables en plastique bien costauds, un paquet ficelé avec du gros scotch ou additionné de poignées amovibles (cf magasins de bricolage).

Fais l’inventaire de ton appart, de ta cave et de ton grenier et envoies un mail à ta tablée pour proposer des éléments/demander qu’on t’en prête.

N’hésitez pas à rajouter de jolis éléments de déco à la liste officielle: bougies blanches, ballons blancs, boa blanc, pot en verre rempli de coquillages, pot en verre rempli de galets blanc, décoration lumineuse blanche et autonome (pas de prises sur ces lieux)

J-7: réfléchis avec ta tablée au menu

La règle du tout-en-blanc s’applique aussi au menu, et là, ça se complique!

Voici quelques idées d’aliments, plats ou recettes blancs: yaourt, fromage blanc, crème fraîche, asperges blanches sauce mousseline, blancs de poireaux vinaigrette, salade de chou blanc, salade de haricots blancs, endives, champignons de Paris, sésame blanc, chou-fleur, radis noir (blanc quand il est épluché), tofu, pâtes (ca peut passer), œuf dur, feta, mozzarella, fromages à pâtes fleuries (camembert, brie), omelette blanche, œuf mimosa, chips de crevettes, riz, pain blanc, pain de mie sans croûte, sushis, poisson blanc en sauce blanche, blanc manger, panacotta, œuf à la neige, crème anglaise, tiramisu recouvert de sucre glace à la place du chocolat, meringues blanches, dragées, pastilles Vichy, mousse au chocolat blanc, guimauves, nougat blanc, shamallows (trier les blancs), cheesecake, cupcakes, popcakes, macarons à la vanille, pop corn, riz au lait.

Les boissons: champagne, vin blanc, limonade, eau, eau gazeuse, jus de fruits blancs (litchi, coco…), lait.

Jour J: profites!

Le Dîner en Blanc 2015: c'est fait!

On n’oublie pas toute sa liste, des glaçons s’il fait chaud, de l’eau pour les fleurs, ta participation au diner qui resterait au frigo toute seule, deux tickets de métro, ton appareil photo (et on fait bien pipi avant de partir car pas toujours évident sur le lieu pendant le diner, surtout quand on est une fille! Un guide se révèlera alors utile: l’excellent Où faire pipi à Paris? à offrir sans compter à toutes les amies à qui on veut du bien).

La playlist du Dîner

Home made comme tout ce qu’il y a de meilleur, elle est sur Spotify.

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

5 Commentaires "Le Dîner en Blanc 2015, c’est fait!"

100

Visiteur
DD
15 juin 2015 15 h 02 min
Bonjour Charlotte, votre article est très bien écrit et met à l’honneur notre beau Diner en Blanc. Cependant je me permettrai d’ajouter une chose, étant une habituée depuis de nombreuses… Plus
Visiteur
15 juin 2015 8 h 15 min

Le “dîner en blanc” qui a laissé le jardin des Tuileries à l’état de poubelle le lendemain matin! Un certain manque de respect ?

Visiteur
14 juin 2015 20 h 46 min

Bien j’aime !

wpDiscuz