Le Frère Adam

Par défaut

Le Frère AdamKaLe Frère Adamrl Kehrlé est la plus contemporaine des grandes figures de l’Apiculture. Frère Adam

Il est né à Mittelbiberach (Allemagne), en 1898. A 12 ans,  il rejoint la communauté de moines Bénédictins de Buckfastleigh, dans le Devonshire (Angleterre). Il devient Frère Adam. L’Abbaye possède un rucher. En raison de sa santé fragile, on confie  le Frère Adam au moine en charge de la production apicole. A sa mort, Karl se verra confier l’entière responsabilité du cheptel.

En 1915, un épidémie d’acariose dévaste les colonies de l’Abbaye. Le commerce de reines-abeilles italiennes au travers de l’Europe est courant à cette époque et les individus importés sont les seuls qui survivront à la maladie. Le Frère Adam se lance alors dans le projet de sa vie – afin de renouveler le cheptel et de réduire ses risques de destruction.

Le Frère Adam a ainsi marqué l’histoire de l’apiculture. Il a consacré sa vie a créer la première abeille hybride.

Le Frère Adam

Son idée directrice était qu’aucune race d’abeilles naturelles ne possédait toutes les qualités souhaitées par un apiculteur: production de miel, de gelée royale, sensibilité aux maladies, essaimage, tenue des cadres, agressivité… Il était convaincu qu’un croisement de certaines races d’abeilles, suivi d’une sélection, pouvait donner un meilleur cheptel.

Sa philosophie est de tester qu’à chaque génération, les caractères que l’on veut accumuler chez l’Abeille hybride sont toujours présents, de manière à les fixer. Cette sélection vise à éliminer les caractères indésirables, considérés comme des défauts.

L’Abeille Buckfast a été obtenue initialement par le croisement des sous-espèces Apis mellifera mellifera (abeille noire) et Apis mellifera ligustica (abeille italienne). Le Frère Adam a ensuite progressivement testé des croisements de l’ensemble des 23 races d’abeilles naturelles.

Le Frère Adam s’est éteint en 1996 à l’âge de 98 ans. Il est enterré à l’Abbaye Sainte-Marie.

Le Frère Adam

Caractéristiques des abeilles Buckfast

C’est une jolie abeille, prolifique et douce. Certains apiculteurs la trouvent essaimeuse et peu adaptée aux récoltes de printemps.

La langue de cette abeille mesure 6.3 mm et ne lui permet pas de butiner de manière optimale toutes les fleurs à corolles profondes.

Les reines ne sont pas toutes de même couleur, car comme pour les autres races, cette hybride peut provenir de différents élevages où elle a subi de mutations génétiques naturelles.

Elle est très agréable à travailler et il est logique que les apiculteurs – préférant une manipulation facile de leurs colonies – optent pour cette race qui semble toujours beaucoup promettre.

Elles sont très prolifiques, ce qui donne bien sûre de grosses colonies et comme elles sont très travailleuses, elles donnent en générale de belles récoltes (si la nature le permet).

Certaines souches sont plus résistantes au froid que d’autres.

Leurs consommations de provision hivernale sont toutefois plus importantes que pour d’autres races et comme pour l’abeille italienne les provisions doivent être surveillées tout au long de l’hiver surtout dans les climats froids ou si les hivers sont longs.

En résumé : Elle est très douce, très travailleuse, un peu essaimeuse, la reine est très prolifique, elle doit hiverner avec de grosses provisions, développe de grosses colonies, bonne productrice.

Pour ces caractéristiques, cette abeille est aujourd’hui répandue dans le monde entier.

Buckfast® étant une marque déposée en France depuis 1981, l’abeille est appelée plus couramment Abeille Frère Adam. A titre indicatif, un essaim d’abeilles Buckfast coûte environ 130 euros; une reine Buckfast fécondée un peu moins de 40 euros.

Le Frère Adam

Week-end pour changer

Tenté par une échappée apicole au sein d’une communauté de moines?
Le Frère Adam

Abbaye Sainte-Marie, Buckfast – Angleterre © Caroline Jonson

Que tu aies envie de profiter du vert de la campagne Anglaise, que tu sois piqué d’apiculture ou que tu souhaites tout simplement visiter un bel édifice, l’Abbaye de Buckfast est la destination qu’il te faut.

Située entre Exeter et Plymouth – dans le Devonshire – l’Abbaye t’accueillera toute l’année, du lundi au samedi de 9h à 18h et le dimanche de 12h à 18h. Elle propose la visite de son jolie jardin, des cours d’Apiculture et des évènements liés à la vie monastique. Pour s’y rendre: • En voiture: de Paris par Calais, le trajet représente environ 7h de route (soit 750km). • En Avion: aéroport d’Exeter.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

Lance le débat!

100

wpDiscuz