Piqûre d’abeille: les bons réflexes

Par défaut

Aux beaux jours, on aime passer du temps dehors. Malheureusement, les insectes aussi sont de sortie. Crème, gel antihistaminique ou plantes, des solutions existent pour te soulager en cas de piqûre.

Piqûre d'abeille: les bons réflexes

© un photographe du web

Dans l’article pourquoi les abeilles meurent après avoir piqué, j’avais introduit le sujet douloureux des piqûres d’abeilles. Pour éviter au mieux leur piqûre, il est important que comprendre quand et pourquoi elles piquent et comment réagir en cas d’incident?

 

Quand et pourquoi les Abeilles piquent-elles?

Les abeilles piquent lorsque les réserves de la ruches sont importantes et qu’elles doivent les défendre.

Les abeilles piquent lorsqu’on les dérange en s’approchant trop près de leur ruche et sans mettre en oeuvre certains principes de précaution.

Les abeilles ne piquent qu’aux beaux jours (printemps, été et début de l’automne), car l’hiver, elles restent bien au chaud dans la ruche et ne sortent que très rarement.

Les abeilles ne piquent pas lorsqu’elles essaiment. Gavées de miel pour préparer leur subsistance hors de la ruche le temps de trouver leur nouvel abri, elles ne sont pas agressives.

Malgré tout, même en ayant été prudent, il peut arriver de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Et là, c’est le drame!

Reconnaître une piqûre d’abeille

Une piqûre d’abeille se caractérise par une nette sensation de brûlure qui lance puis démange.

A l’œil, tu peux tout d’abord observer un rond blanc cerclé d’une réaction inflammatoire rouge, puis un gonflement régulier de la zone.

Pour ton confort et afin d’éviter de possibles réactions allergiques, il faut alors faire quelques gestes simples.

Piqûre d'abeille: les bons réflexes

Sur le lieu de la piqûre

– si le dard est toujours dans ta peau, retire-le selon la méthode que je t’ai présentée dans mon article pourquoi les abeilles meurent-elles après avoir piqué?

– s’il n’y est plus, que tu souffres et que tu n’as pas de trousse de pharmacie adéquate autour de toi, approche une source de chaleur (cigarette, flamme d’un briquet…) de ta piqûre. Le venin ne supporte pas la chaleur.

– si tu trouves du plantain autour de toi, frotte ta piqûre avec une de ses feuilles. Il s’agit d’un remède de grand-mère très efficace!

De retour à la maison

– si la zone de ta piqûre est inflammée (rougeurs, chaleur, grattouilles), applique régulièrement sur ta piqûre des compresses d’alcool à 70° jusqu’à ce qu’elle se calme.

– applique une crème apaisante, un gel antihistaminique (Apaisyl®, Onctose®) ou une ou deux gouttes d’huile essentielle pure de lavande (fine pour toutes les piqûres d’insectes, de lavandin pour les piqûres avec venin).

– avale des comprimés homéopathiques Apis® des Laboratoires Boiron.

– évite de boire de l’alcool, tu risquerai de gonfler plus vite, même si tu n’es pas gravement allergique.

– surveille ta piqûre, surtout si tu n’as pas encore eu l’occasion de tester ta réaction. Si tu observes un gonflement qui s’étend, que tu as des frissons et des sueurs, c’est une réaction allergique importante. En cas de gonflement et de doutes, consultes un Pharmacien ou un Médecin.

Piqûre d'abeille: les bons réflexes

Dans les cas les plus graves, un choc anaphylactique est possible, surtout avec les hyménoptères (guêpe, abeille…). Il se caractérise par une réaction allergique extrêmement violente provoquant une forte perturbation de la circulation sanguine, un état de choc avec une chute très brutale de la tension artérielle et peut mettre en danger les organes vitaux, notamment le coeur et le cerveau. Prendre en charge ce type de situation – rare mais très dangereuse – est d’une urgence vitale et nécessite d’avoir les bons réflexes: se rendre directement aux urgences ou à défaut appeler les secours (SAMU, Pompiers).

Comment limiter les risques de piqûres?

Pour se prémunir au maximum des piqûre d’abeilles, certaines attitudes sont à éviter:

• t’approcher d’une ruche domestique ou sauvage sans tenue de protection et sans la présence d’un apiculteur. Choquer une ruche ou faire trop de bruit autour peut déclencher chez les abeilles une attitude défensive, surtout l’été lorsque la ruche est pleine de miel et que les abeilles ont des réserves à protéger.

• marcher pieds nus dans l’herbe; ou laisser des enfants courir pieds nus autour d’une piscine. J’ai vécu cette situation en étant petite fille et j’en garde un souvenir cuisant!^^

• mettre un aliment à ta bouche sans le regarder.

• porter un parfum ou une crème fleuris: les abeilles pourraient te prendre pour une jolie fleur à butiner.

• porter des couleurs vives. Les abeilles ont une vue très différente de celle d’un être humain. Leur vision est adaptée aux techniques d’attraction des fleurs qui favorisent les couleurs chatoyantes pour attirer les pollinisateurs.

Dans un prochain article, je te présenterai comment on peut aussi se soigner avec les venin d’abeilles par l’Apithérapie.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

1 Commentaire "Piqûre d’abeille: les bons réflexes"

100

Visiteur
Anonymous
10 août 2015 6 h 20 min

Très intéressant, vivement le prochain article!

wpDiscuz