Les produits de la ruche : le venin

Par défaut

Qu’est-ce que le venin d’abeilles ?

Tout comme le miel, le pollen, la gelée royale, la propolis ou encore la cire, le venin est un des produits de la ruche. Le venin est un liquide secrété par la glande à venin de l’abeille-ouvrière. Elle est situé près de l’aiguillon, communément appelé dard.  

Seules les femelles de la ruche possèdent un dard. Les mâles ou faux-bourdons en sont dépourvus. Le dard de la reine est lisse et elle s’en sert uniquement dans les combats régicides. De plus, son sac à venin se résorbe au cours de la première année. On peut donc saisir la reine sans risque.

Les produits de la ruche: le venin

Le dard des ouvrières est composé de deux lancettes dentelées encadrant un canal injecteur. Une fois plantées dans la peau, les lancettes sont alternativement mues par un muscle et s’enfoncent ainsi profondément sans possibilités de retrait. Le venin est produit par le mélange de deux liquides, un acide contenant les principes actifs et un liquide basique qui assure la dilution nécessaire à la fluidité et à la lubrification du dard.

C’est l’ensemble de l’appareil qui reste fiché dans le derme des mammifères et qui distingue une piqûre d’abeille de celles des autres hyménoptères au dard lisse. C’est aussi ce qui en fait son efficacité car en l’absence d’un enlèvement rapide, c’est l’ensemble du venin qui sera injecté. Le muscle continue d’actionner la pompe pendant plusieurs secondes après le départ de l’abeille qui mettra, elle, plusieurs heures à mourir.

Abeilles

Quelle est son utilité dans la ruche ?

La majorité des hyménoptères possèdent un appareil vulnérant servant à leur défense. Ils permettent d’inoculer un venin dont la composition et les effets diffèrent sensiblement d’un insecte à l’autre. Parmi toute la gent des hyménoptères, c’est l’abeille qui possède le venin ayant le plus de composants. 

La quantité et qualité du venin est la plus élevée (0,3 mg) lorsque l’ouvrière est âgée de 15 jours, période où celle-ci occupe la fonction de soldate.

Venin

Comment le récolte-t-on ?

On sait aujourd’hui extraire le venin de l’abeille sans entraîner sa mort. Le venin est recueilli à l’aide d’un collecteur. Ce système d’extraction est constitué d’une plaque de verre collectrice surmontée d’une série de fils métalliques qui conduisent un courant électrique à basse tension.

Lorsque les abeilles se posent sur cette plaque, elles reçoivent un léger choc électrique qui entraine le réflexe de piqûre à travers une membrane très fine en caoutchouc. Cette récolte est indolore pour les abeilles et ne met pas leur vie en danger, puisque leur dard ne reste pas prisonnier de cette membrane comme elle le ferait dans le terme d’un mammifère.

Le venin sèche rapidement sur la plaque en verre. Il est ensuite raclé avec une lame. Le venin déshydraté recueilli est enfin lyophilisé.

Apiculture

Traitements à base de venin d’abeilles

On trouve ainsi du venin d’abeille sous diverses formes pour des applications en pharmacologie et en cosmétique : crèmes, lotions, comprimés, gouttes… Dans le cadre d’une thérapie médicalisée, il peut être administré par injection à la seringue, par l’inhalation d’une solution diluée ou directement par une piqûre d’abeille. On parle alors d’apipuncture. 

Les produits de la ruche: le venin

Elle représente une nouvelle médecine douce, mais ne se substitue en aucun cas à un traitement médical adapté.

La pratique de l’apipuncture peut être dangereuse pour le patient. L’usage de venin doit se faire seulement sur prescription médicale, dans le cadre d’une surveillance rigoureuse, pour des affections parfaitement déterminées, en tenant compte des contre-indications. Un matériel de réanimation complet, dont l’usage est bien connu du praticien, doit être présent sur le lieu du soin.

Si les recherches sur le venin d’abeille sont prometteuses, à l’heure actuelle, la méthode d’administration de ce remède naturel reste controversée et aucune donnée scientifique n’étaye réellement son efficacité sous cette forme. Il n’existe pas de diplôme officiel pour pratiquer cette méthode, Il faut donc rester extrêmement prudent dans le choix d’un thérapeute si tu souhaites absolument la tester.

Par ailleurs, elle est cruelle pour les abeilles utilisées, qui (au contraire de la récolte de venin) sont sacrifiées pendant la séance.

Thèse sur le venin

Jules Girard a obtenu en 2014 son titre de docteur en pharmacie à Besançon avec une thèse sur « L’abeille et son venin : de la piqûre à une thérapeutique d’avenir ». Il affirme ainsi que le venin d’abeille peut – par exemple – guérir les pathologies articulaires, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, qu’il peut avoir des effets en cancérologie, en infectiologie avec des applications pour détruire les virions du VIH, ou encore en allergologie pour le traitement de l’asthme.

Abeilles

Retrouve tous les articles du blog sur les produits de la ruche: la cire, la gelée royale, le miel, la propolis et le venin.

Apipuncture

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

Lance le débat!

100

wpDiscuz