Les produits de la ruche: le miel

Par défaut

Une production naturelle

Le miel est une substance sucrée produite par les abeilles afin de nourrir leurs colonies.

Cet or liquide est prisé par un ensemble de gourmands plus ou moins amicaux avec les abeilles (guêpes, ours, Homme…) Cette denrée est parfois la seule source de sucre des populations qui pratiquent alors une cueillette à haut risque. Si son nid est construit suffisamment à l’abri, l’abeille sauvage a la chance de le conserver pour sa consommation exclusive.

L’abeille domestique est encouragée par l’Apiculteur à produire plus que de raison. Ainsi, le volume qui ne sera pas nécessaire à la survie de la colonie durant l’hiver sera prélevé par l’Apiculteur durant la récolte et destiné à l’alimentation humaine.

Composition

Les produits de la ruche: le miel

Le miel est produit à partir du nectar butiné par les abeilles sur les fleurs ou du miellat recueilli par les abeilles sur les arbres. Sa teinte se décline ainsi selon les essences, du crème au brun le plus foncé. Il en existe de très nombreuses variétés.

C’est un aliment très nutritif. Il est composé de sucre (75%), d’eau (18%), de pollen  (1% – source d’infimes protéines), de 2 à 3% d’acides aminés, de vitamines et d’oligo-éléments (ce sont les miels les plus foncés qui contiennent le plus d’oligo-éléments!)

Le sucre qui le compose est fait principalement de glucose et de fructose, ce qui lui confère un pouvoir sucrant plus important que les sucres classiques (composés de saccharose).

En cuisine, on utilise donc différemment le miel et le sucre. Sa pauvreté en saccharose le rend également plus digeste. Le miel a la faculté de fixer les sels minéraux (calcium, magnésium… ) d’où l’intérêt de remplacer le plus possible, pour les enfants, le sucre par du miel. Attention cependant, les bébés sont très sensibles aux spores du botulisme que peut contenir le miel.  Ils ne doivent donc jamais consommer de miel avant  un an, au risque de développer un botulisme infantile, qui peut entrainer la mort du nourrisson.

Le miel – liquide à l’extraction – est une solution saturée en sucres. Comme toute solution saturée, il cristallise plus ou moins rapidement, en fonction de l’équilibre de ses sucres principaux – fructose et glucose. Plus la teneur en fructose est élevée, plus il restera liquide longtemps (miel d’acacia). Plus la teneur en glucose est élevée, plus il cristallisera vite (ex. miel de colza, ou miel de trèfle).

Cet équilibre des sucres dépend de son origine florale, mais n’a pas de lien direct avec sa qualité. Si un miel est chauffé à plus de 40 degrés, sa cristallisation sera retardée, mais il perdra en qualité.

Retrouve tous les articles du blog sur les produits de la ruche: la cire, la gelée royale, le pollen, la propolis et le venin.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

Lance le débat!

100

wpDiscuz