Vous avez dit ziste?

Par défaut

Un agrume est constitué de deux parties: sa peau, qui est une écorce possédant deux couches concentriques et la chair (ou pulpe), qui contient le jus et les pépins.

L’écorce du fruit est elle-même constituée:

• du zeste. Il s’agit de la peau extérieure de l’agrume. Comme elle peut contenir des substances nocives, il est nécessaire de bien la rincer à l’eau chaude avant de l’intégrer dans un plat ou dans un cocktail. Pour prélever le zeste, on peut utiliser un zesteurun canneleur, une râpe ou en dépannage – un couteau-économe. Il existe un zeste moins connu: la paroi membraneuse qui divise en quatre l’intérieur d’une noix.

• et du ziste, qui nous intéresse. C’est la membrane blanche intérieure, sous le zeste. En raison de son goût amer, il est préférable de l’enlever avant d’intégrer le zeste dans ses préparations.

Technique vidéo pour zester un agrume

Vous avez dit ziste?

Comment reconnaître un agrume? ziste

Un agrume est un fruit caractérisé par son acidité. il contient de la carotène (pigment orange) en plus ou moins grande quantité. On en trouve parmi les citrons (cédrat, mains de bouddha), les mandarines, les clémentines, les kumquats, les bergamotes, les limes (citron vert), les limettes, les uglis, les oranges (de navel, de valence, amères, sanguines) les pamplemousses, les pomelos, les tangelos, les tangerines, les combavas et les yuzus.

Une des particularités des agrumes est de se détacher en quartiers que l’on peut séparer. De cette différence est née l’expression entre le ziste et le zeste, qui signifie une chose ni bonne ni mauvaise ou une personne indécise.

Les agrumes représentent la première production fruitière mondiale (oranges 71 %, citrons et limes 13 %, mandarines, clémentines et tangerines 10 %, pomelos et pamplemousses 6 %).

Leur culture s’appelle l’agrumiculture. Deux de ses représentants les plus célèbres sont la Floride et la ville Française de Menton.

La singulière tristesse du gâteau au citron

Par défaut

Si le blog était un livre, ce serait celui-là! gâteau au citron

Paru en février 2013, “la singulière tristesse du gâteau au citron” a connu beaucoup de succès aux États-Unis dont elle est originaire. Prix du meilleur roman des lecteurs points 2014, ce second roman d’Aimée Bender bénéficie d’un joli succès en France également.

A lire d’urgence pour sa fraicheur, son style descriptif qui nous emmène en balade, sa jolie sensibilité et l’originalité de son pitch. C’est un parcours sensoriel qui rend le récit presque odorant et possède le délicat parfum de notre innocence perdue.

La singulière tristesse du gâteau au citron

la suite…

L’orange sanguine

Par défaut

L’orange sanguine est une variété d’orange commune qui pousse autour de la Méditerranéenne. Elle est apparue en Sicile vers 1850. On la consomme entre les mois de décembre et mars. C’est donc sa pleine saison!

Mis à part quelques petits points rouges sur sa peau, son apparence extérieure est presque semblable à celle d’une orange classique. Avec la maturation, sa pulpe prend néanmoins une couleur qui tend vers le rouge sang, très rare chez les agrumes. Des différences thermiques élevées entre le jour et la nuit sont un facteur supplémentaire qui favorise l’apparition de cette teinte si particulière.

L'orange sanguine

L’orange sanguine accompagne avec brio les cocktails © Charlotte Dumas

la suite…

La perception des saveurs

Par défaut

Les stimuli sensoriels

La réception

Il y a à la surface de la langue environ 4 000 cellules sensorielles. Elles sont principalement localisées sur sa face dorsale. Le reste est distribué sur le palais mou, le pharynx et même la partie supérieure de l’œsophage.

Ces cellules sensorielles concentrent plusieurs milliers de bourgeons du goût, qui détectent les saveurs.

La perception des saveurs

© un photographe du web

la suite…