Balade dans les sous-bois

Image
Balade dans les sous-bois

Saint-Vérain – France © Charlotte Dumas

Chasse aux champignons

Image
Chasse aux champignons

Saint-Vérain – France © Charlotte Dumas

Marrons et châtaignes, savoir les distinguer

Par défaut

 

Lorsqu’on se promène sur un sentier de randonnée, il existe de nombreuses opportunités de cueillir ou de ramasser des fruits dans les vergers, le long des clôtures, dans les forêts.

Un marcheur déshydraté et en manque de sucre ou bien tout simplement gourmand frugivore, pourrait bien craquer tel Adam devant la pomme. Quelles sont les possibles conséquences de ce chapardage? 

La tentation des fruits défendus

Quelle est en France la réglementation sur la propriété des fruits?

Il est interdit de cueillir un fruit sur un arbre même lorsque les branches de celui-ci dépassent sur la voie publique. Le faire sans l’autorisation de son propriétaire sera alors considéré comme un vol.

Si la propriété n’est pas cloturée, il est par contre tout à fait licite de ramasser les fruits tombés de ce même arbre.  

Une fois les doutes légaux écartés il s’agit maintenant de ne pas ramasser pour notre consommation de fruits impropres à la consommation.  Ainsi, la châtaigne et le marron – fruits comestibles du Châtaignier – ne doivent pas être confondus avec le marron d’Inde – fruit toxique du Marronnier d’Inde.

Comment distinguer un marron d’une châtaigne?

Dans les deux cas, il s’agit du fruit du Châtaignier. Leur bogue épineuse est délicate; elle contient un ou plusieurs fruits de formes plus ou moins hétéroclites.

Marrons et châtaignes, savoir les différencier

© un photographe du web

la suite…