Les produits de la ruche : le pollen

Par défaut

D’où provient le pollen ?

Il est d’origine végétale naturelle. Les abeilles le butine au cœur des fleurs mellifères pollinifères pour nourrir leur colonie. Ces plantes présentent des grains de pollens volumineux et rugueux qui facilitent leur accrochage aux soies des pattes et du corps de l’abeille (par opposition les plantes pollinisées par le vent possèdent de petits grains de pollen à paroi lisse).

Les produits de la ruche: le pollen

La composition des pollens varie fortement en fonction de l’origine florale. C’est cette diversité que recherchent les abeilles pour équilibrer leur alimentation. Elles participent ainsi à la pollinisation en se déplaçant de fleurs en fleurs. Beaucoup d’espèces “sacrifient” une partie de leur pollen (autrement dit une partie de leur potentiel de reproduction) comme récompense à l’abeille. D’autres plantes produisent de moindre quantités de pollen, mais c’est alors souvent au prix d’une plus forte production de nectar. Cette relation écologique est appelée mutualisme par les biologistes.

Lors de sa visite, l’abeille humecte la poussière de pollen avec du miel qu’elle a pris soin de prélever dans la ruche avant son départ. la suite…

Blogosphère

Par défaut

Blogosphère

Dans cette rubrique, tu trouveras principalement mes retours d’expérience, du jour 0 à aujourd’hui. Je l’enrichis et la modifie au fur et à mesure de mes erreurs et donc… de mes apprentissages.

Blogosphère

Ce qu’on entend exactement par blog? Blogosphère

Un blog, c’est quoi?

On en parle beaucoup, avoir un blog semble très cool, mais techniquement, ça implique quoi? Quels sont les pré-requis pour se lancer dans le blogging…? Est-ce vraiment le média adapté à mon projet? Aurais-je les ressources nécessaires (temps, matériel, investissement personnel) à lui consacrer?

Blogosphère

Blogosphère

Créer un blog, ok. Mais je commence par où?

Pense ton blog

Parfaite autodidacte en matière de blogging et de création de sites web, j’ai rencontré de nombreuses difficultés avant que mon blog ressemble à celui que tu peux parcourir aujourd’hui.

Je ne savais pas alors que pour gagner ensuite un temps précieux, le plus important avant de se lancer, c’est de bien penser son blog!!!

Blogosphère

L’aventure HTML

Le code HTML

Pour un autodidacte, je le confirme, le langage HTML est aussi barbare qu’il en a l’air!

J’ai bloqué, testé, téléchargé, installé, fait marche arrière, mis à jour, tout cassé, pesté, passé des heures à configurer, tout renommé, copié, collé, rajouté des balises, modifié le code, planté mon blog, eu des sueurs froides, failli pleurer, tout reconstruit…

Bref, j’ai bien galéré.

Blogosphère

Ma sélection d’extensions WP 

Les plugs in et widgets

Parce qu’on n’a pas tous les mêmes attentes envers un plug in ou un widget, je précise que cette liste est personnelle. Certaines de ses extensions ont été reconnues d’utilité publique par la blogosphère. A propos de certains, je ne comprends toujours pas l’enthousiasme qu’ils déclenchent. Je te le dirai..

Je te ferai aussi la liste de celles que j’ai utilisées, puis abandonnées (pourquoi?).

Je louerai aussi les mérites de celles qui me sont les plus utiles et à qui je compte rester fidèle jusqu’à ma mort (si elles ne me déçoivent pas entre temps^^). Je n’ai pas d’actions auprès de leurs éditeurs. Reconnaître leur efficacité est pour moi juste faire preuve de reconnaissance… Certaines ont aussi besoin d’être encouragées.

Gratuites et utiles, donnons leur le coup de pouce qu’elles méritent!

Blogosphère

Parles-tu SEO?

Le référencement

Blogosphère

SEO: comment tirer le meilleur parti de Flickr?

SEO: comment tirer le meilleur parti de Google+?

SEO: comment tirer le meilleur partie de Pinterest?

SEO: comment tirer le meilleur parti de Twitter?

SEO: comment tirer le meilleur parti de Facebook?

SEO: comment tirer le meilleur parti d’Instagram?

Si la blogosphère et le World Wide Web sont le monde, alors le référencement est l’ensemble des passeports, visas, CNI, ID et autres laisser-passer qui te permettront de l’explorer et d’y récolter la gloire que ton blog mérite.

Je ne te cache pas que cela te demandera de nombreuses démarches et un peu de ruse aussi pour éviter d’être mis en file d’attente de trop longues années.

Le SEO, il faut en comprendre les règles et en faire un jeu, sinon tu risques de finir par le détester. Et pourtant, quelle joie de voir ton positionnement s’améliorer de jour en jour.

Oui, tu l’auras compris, le blogging c’est aussi l’Ecole de la patience.

Blogosphère

Friser la vitesse de la lumière

Booste la vitesse de ton blog

Tu as pensé ton blog, tu as maté les écueil FTP ou HTML, tu as optimisé ton back-office en installant les plugs in les plus performants, tu publies régulièrement du contenu de qualité, les règles du SEO n’ont plus de secrets pour toi… mais ton blog rame et toutes les ressources de ton blog le fond se charger à la vitesse de pointe d’une tortue de terre? La frustration est immense.

Mais à tout problème, il y a une solution. Laisse-moi t’en présenter quelques-unes. Testées et approuvées!

Blogosphère

Comment se prémunir des vilains hackers?

Renforce la sécurité de ton blog

Parce que la sécurité n’est ni le plus simple, ni le plus anodin des problèmes qu’il te faudra gérer, je te donne les quelques bonnes idées de défense et protection que j’ai pu collecter sur le web.

Et détrompes-toi, ton blog n’attendra pas d’être dans le top 100 des blogs les plus visités pour subir des attaques qui te donneront des sueurs froides…

Rassures-toi – bien que les techniques des cybers-vilains mutent en permanence telles des microbes devant un vaccin – il existe des solutions pour t’en protéger un minimum si ça n’est pas un maximum.

Le baptême par le feu du blogueur, c’est sa 1ère erreur 403 accompagnée d’une page désespérante noire, comme si on avait changé la porte de son appart en son absence et que  ses clefs tournaient dans le vide.

Mais pas de panique!

Blogosphère

Pas assez de visites sur ton blog ?

Multiplie le trafic de ton blog par 2 en 1 mois!

Pour améliorer un ratio, il faut d’abord le mesurer. Parce qu’un reporting et des analyses ne sont pas forcément destinés à un boss exigeant ou d’avides investisseurs.

Le plan de bataille sera simple, mais il te demandera de la rigueur et de l’investissement personnel.

Si tu suis mes pistes, je te garantie un effet boule de neige vertueux qui te donnera du baume au cœur pour renforcer tes efforts et pourquoi pas monétiser ton blog?

Blogosphère

Les plugins et widgets

Par défaut

Sous ces termes mystérieux se cachent deux des meilleurs amis du blogueur.

Qu’est-ce qu’un plugin ?

Un plugin, c’est un paquet qui complète un logiciel hôte pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités. Il ne peut fonctionner seul car il est uniquement destiné à apporter une fonctionnalité supplémentaire.

Qu’est-ce qu’un widget ?

Le terme “Widget” résulte de la contraction de “Windows” (le système d’exploitation développé par Microsoft) et de “gadget”. Un widget, c’est une incrustation sur un site web d’une fenêtre de contenu en provenance d’un autre site web. C’est le site web source proposant le widget qui contrôle les informations affichées et leur mise en page sur le site destinataire (ex: météo, encart publicitaire destiné à monétiser ton blog, raccourci vers une page de réseau social).

Les plugs in et widgets sont mis au point par des personnes n’ayant pas nécessairement de relation avec les auteurs du logiciel principal.

On peut donc rencontrer des développeurs professionnels, recherchant l’intérêt des internautes et animés d’une passion pour leur métier; et des développeurs moins professionnels, débutants, voire crapuleux, dont l’objectif va être de s’introduire dans ta base de données pour l’endommager ou en prendre le contrôle.

Une très large sélection de plugs in et widgets gratuits sont disponibles sur le web.

Je te conseille vivement de te contenter d’utiliser ceux présents dans le WP store. D’autres extensions (c’est leur nom en Français) sont disponibles gratuitement sur le web, mais se révéleront peut-être moins fiables. Certains extensions sur le web sont payantes. Pour commencer un projet de blogging amateur et non commercial, elles ne sont pas nécessaires.

Comment installer une extension?

  1. Vas dans le store WP (plus sûr)
  2. Entre dans la barre de recherche les mots-clefs qui décrivent ton besoin
  3. Navigue sur les propositions. Fies-toi au plugins qui ont été les plus téléchargés. Dans “plus de détails“, observe les captures d’écran proposées pour apprécier le rendu du plugin sur site. Si le plugin est compatible avec ton thème et ta version de WP, c’est un gage supplémentaire de succès de ton installation.
  4. Tu es convaincu par la présentation du widget, clique sur “installer maintenant” puis “ok”.
  5. Une nouvelle page s’affiche annonçant l’installation en cours de l’extension. Cliquer sur “activer l’extension“.
  6. Si c’est un plug in, son nom apparaitra dans ton “Tableau de bord“, dans “Réglages“. On te proposera de paramétrer l’extension dans “settings” ou il n’y aura pas de paramétrages. Vérifier dans “Extensions” (“plug in” si ton WordPress est en anglais) > “extensions installées” que ton plug in soit bien “Activée“. Elle apparaitra sur un fond bleu si elle est activée, sur un fond blanc si elle est désactivée.

Si c’est un widget, il apparaitra dans ton “Tableau de bord“, dans “Accueil“. Cliquer sur “Plus d’actions > gérer vos widgets“. Le nouveau widget installé apparait dans la liste “widgets disponibles“. La partie de droite de cette page correspond au plan de ta page d’accueil et à la pagination que tu as choisis. Si ton thème permet plusieurs sidebars, un footer etc… à toi de choisir où tu veux ajouter ton widget. Il suffit de le faire glisser avec ta souris sous le titre de la zone choisie. Clique sur la petite flèche descendante à coté du nom de ton widget. Ajoute (ou pas selon ton souhait visuel) un “Titre“, qui sera visible sur ton blog. Choisi le titre back-office de cette section dans “Taxinomie” (il peut être différent du titre). Si le widget te le propose, paramètre le. Vérifies le rendu sur la page d’accueil de ton blog.

Comment désinstaller une extension ?

La règle avec les plugins et les widgets c’est le test.

Désinstaller une extension est enfantin.

Si c’est un plugin, sur ton “Tableau de bord“, vas dans “Extensions” > “Extensions installée“. Cherche le nom de ton plugin. Clique sous son nom sur “Désactiver” puis “Supprimer“. Une nouvelle page s’affiche annonçant la suppression de l’extension. Cliquer sur “Oui, supprimer ces fichiers et les données“. Supprimer le cache si tu as installé un plugin de cette sorte (vivement conseillé!)

Si c’est un widget, dans “Tableau de bord” > “Accueil” > “Plus d’actions > gérer vos widgets” aller dans la zone de pagination où tu as fais glisser ton widget. L’ouvrir à nouveau avec la petite flèche descendante. Cliquer sur “Supprimer“, puis “Enregistrer“. Le widget disparait de cette zone. Il n’est plus actif sur ta page d’accueil mais l’extension existe toujours dans ta base de données.

Retourne sur “Extensions” > “Extensions installée“. Cherche le nom de ton widget. Clique sous son nom sur “Désactiver” puis “Supprimer“. Une nouvelle page s’affiche annonçant la suppression de l’extension. Cliquer sur “Oui, supprimer ces fichiers et les données“. Supprimer le cache.

Attention, installer et désinstaller compulsivement des extensions peut à force polluer ta base de données et ouvrir le champ à des tentatives de hacking si la protection de ton blog est faible. il est donc important d’installer rapidement des plugins sécuritaires fiables.