Grande randonnée

Par défaut
Grande randonnée

Le symbole du GR sur la clôture d’un champs, Lozère © Charlotte Dumas

Compostelle: kilomètre 0

Par défaut

Prendre le Chemin

Direction Saint-Jacques de Compostelle

Ca y est. Je l’ai rêvé, je l’ai envisagé, j’en ai évalué la faisabilité, je me suis décidée, je me suis préparée, j’ai décalé et aujourd’hui j’ai acheté mon billet de train. Je vais partir marcher au long d’un des chemins menant à Saint-Jacques de Compostelle. Il parait que le “Camino” ne laisse pas indemne et qu’on en revient bouleversé.

Kilomètre 0 sur 750.

Qu’on considère le chemin comme un pèlerinage ou comme une randonnée qui sort de l’ordinaire, on a l’envie tout d’abord. De mesurer ses limites physiques, d’un retour à la nature, de découvrir de nouvelles routes, de nouveaux visages – on a des doutes aussi – aurais-je le courage jusqu’au bout? vais-je tenir la distance? – et puis on se jette à l’eau – on verra bien. L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Tout voyage commence par un premier pas n’est-ce pas? Il parait que la première semaine est la plus dure.

Se lancer sur le chemin demande de la préparation. Cette préparation est pavée de questions, matérielles et psychologiques. Il faudra apporter des réponses à certaines (quand partir et pour combien de temps? quel chemin emprunter? qu’emporter dans mon sac à dos?) et d’autres viendront sur le chemin… ou ne viendront pas.

Décision #1: partir

Compostelle: kilomètre 0

la suite…