Une miellée

Par défaut

Une miellée est une production saisonnière intense de nectar par les fleurs.

En apiculture, cela correspond à un pic d’activité des essaims d’abeilles au cours duquel la production de miel est la plus intense. Sous un climat tempéré, le phénomène se produit lorsque les conditions météorologiques sont favorables au vol des abeilles. Les cycles des différentes miellées commencent au printemps et atteignent successivement diverses espèces de plantes mellifères jusqu’à la fin de l’été.

Une miellée peut être caractérisée par la saison au cours de laquelle elle a lieu (miellée de printemps, miellée d’été) ou par les plantes présentant un pic de production de nectar (miellée d’acacia, de sapin…).

Une miellée

Elle induit un pic d’activité au sein des colonies qui conduit à une récolte.

Pour l’Apiculteur, il est important de cartographier les espèces florales entourant ses ruches et de se tenir informé du calendrier de leurs miellées. Un apiculteur doit être à l’écoute de son environnement mais aussi de la météo. N’oublions pas que l’apiculture est une spécialité agricole avant tout.

En effet, une miellée d’une même essence n’aura pas lieu au même moment selon sa situation géographique, on peut compter environ 10 jours de décalage entre les régions du sud et du centre de la France et encore 10 jours entre celles du centre et du nord du territoire.

Les abeilles ont un rayon de butinage de 3 kilomètres autour de leur ruche. Elles iront butiner les arbres et plantes mellifères situées dans ce périmètre. Toutefois, au mois d’août, quand les miellées s’espacent et que les fleurs se font plus rares, les abeilles peuvent élargir leur rayon et parcourir jusqu’à 10 kilomètres.