Le quinoa, c’est bon pour moi

Par défaut

Le mot quinoa est issu de l’espagnol quinua, lui-même dérivé du quechua kinwa. Les Incas l’appelaient chisiya mama, qui signifie ” mère de tous les grains “.

C’est une espèce de plante herbacée annuelle. Le quinoa est considéré comme une pseudo-céréale, car il ne fait pas partie de la famille des graminées, mais de celle de la betterave et des épinards. Il porte le surnom de “riz du Pérou”. Il provient d’Amérique Latine où il est traditionnellement cultivé, sur les hauts plateaux, depuis plus de 5 000 ans.

Comme le haricot, la pomme de terre, le pois chiche, le maïs, le quinoa était à la base de l’alimentation des civilisations précolombiennes, mais, contrairement à ces derniers, il n’a pas retenu l’attention des Conquérants Espagnols à cause de la teneur en saponine de l’enveloppe de ses graines et parceque la farine qui en est tirée n’est pas panifiable, en raison de l’absence de gluten.

Le suinoa, c'est bon pour moiDans les années 1970, les pays industrialisés en quête d’une alimentation plus saine découvrent ses qualités nutritionnelles.

Est-il possible de cultiver le quinoa en France?

la suite…

Biscuit moelleux à la châtaigne

Par défaut

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 50 minutes

Ingrédients (pour 7 personnes) :
– 160 g de farine de châtaigne
– 180 g de sucre
– 10 cl de lait
– 10 cl d’huile de tournesol
– 4 œufs
– 1 sachet et demi de levure chimique
– 5 cl de rhum
– 1 bonne cuillère à café de vanille en poudre
– 1 pincée de sel
– 1/3 de pot de crême de châtaignes (Bonne Maman en fait une délicieuse. On peut sinon utiliser de la crême de marrons)

Biscuit moelleux à la farine de châtaigne

© Charlotte Dumas

Verser la farine de châtaigne dans un saladier.
Si la farine fait beaucoup de paquets, on peut la tamiser avant.
Ajouter le sucre et la levure, mélanger au fouet, puis former un puits.
Y verser le lait et l’huile.
Séparer les jaunes d’œufs des blancs (réserver les blancs dans un autre saladier).
Ajouter les jaunes dans le puit et bien mélanger.
Ajouter le rhum, la vanille, et bien mélanger de nouveau.
Préchauffer le four thermostat 4 ou environ 140°C.
Monter les blancs d’œufs en neige, puis les ajouter délicatement à la préparation à la châtaigne.
Beurrer et fariner un moule à manqué, ou le recouvrir de papier cuisson ou d’aluminium (sauf si c’est un moule silicone).
Attention, normalement le gâteau gonfle bien (environ le
Enfourner et laisser cuire 50 min.
Piquer le gâteau au centre, lorsqu’il sera cuit, la lame devra ressortir propre. Laisser refroidir.

Couper en deux le gâteau dans le sens de l’épaisseur. Recouvrir le fond de crême de châtaignes et replacer le chapeau du gâteau sur le fond.

Marrons et châtaignes, savoir les distinguer

Par défaut

 

Lorsqu’on se promène sur un sentier de randonnée, il existe de nombreuses opportunités de cueillir ou de ramasser des fruits dans les vergers, le long des clôtures, dans les forêts.

Un marcheur déshydraté et en manque de sucre ou bien tout simplement gourmand frugivore, pourrait bien craquer tel Adam devant la pomme. Quelles sont les possibles conséquences de ce chapardage? 

La tentation des fruits défendus

Quelle est en France la réglementation sur la propriété des fruits?

Il est interdit de cueillir un fruit sur un arbre même lorsque les branches de celui-ci dépassent sur la voie publique. Le faire sans l’autorisation de son propriétaire sera alors considéré comme un vol.

Si la propriété n’est pas cloturée, il est par contre tout à fait licite de ramasser les fruits tombés de ce même arbre.  

Une fois les doutes légaux écartés il s’agit maintenant de ne pas ramasser pour notre consommation de fruits impropres à la consommation.  Ainsi, la châtaigne et le marron – fruits comestibles du Châtaignier – ne doivent pas être confondus avec le marron d’Inde – fruit toxique du Marronnier d’Inde.

Comment distinguer un marron d’une châtaigne?

Dans les deux cas, il s’agit du fruit du Châtaignier. Leur bogue épineuse est délicate; elle contient un ou plusieurs fruits de formes plus ou moins hétéroclites.

Marrons et châtaignes, savoir les différencier

© un photographe du web

la suite…

Les graines de lupin

Par défaut

Le lupin est une plante faisant partie de la famille des légumineuses, qui regroupe de très nombreuses espèces (comme le haricot, le pois, la fève, le soja et l’arachide). Il est  cultivé depuis plus de 4 000 ans; les Égyptiens et les Incas l’avaient déjà intégré à leur alimentation. Savoureux, nourrissant, écologique, ornemental, le lupin est un allié petit, mais costaud!

Les graines de lupin

la suite…