Trekking à la Réunion

Par défaut

L’ile Intense

La Réunion, c’est où?

 

Trekking à la Réunion

La Réunion est une île du sud-ouest de l’Océan Indien, devenue un département d’outre-mer français (DOM) en 1946.

Elle est située dans l’Archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l’est de Madagascar et à 170 kilomètres au sud-ouest de l’Ile Maurice, terre la plus proche.

L’ile culmine à 3 071 mètres d’altitude au sommet du Piton des Neiges et abrite l’un des volcans les plus actifs du monde : le Piton de la Fournaise.

Trekking à la Réunion

© un photographe du web

A la Réunion, le terme creuset prend tout son sens, par le relief si particulier de ses Cirques et par ses métissages.

Du fait des différentes origines de la population Réunionnaise, les principales religions pratiquées dans l’île sont le Christianisme (85 %, tu auras remarqué que la plupart des noms de villes de l’Ile commencent par Saint), l’Hindouisme (7 % de Tamouls), l’Islam (2 % de Sunnites) et le Judaïsme, la communauté Chinoise vénérant pour sa part le héros guerrier devenu Dieu, Guan Di.

La culture Créole • le temple Tamoul du Colosse, véritable château de pâte à sucre acidulé • l’Ile Bourbon l’esclavagisme • l’Anse des cascades et sa forêt mystique • La Buse et la piraterie • les plantations • la sorcellerie et les guérisseurs

La Réunion, c’est comment?

15 jours complets sur place te permettront de voir l’essentiel de ce que proposer la Réunion. Il s’agit d’une petite ile, dont les routes sont excellentes.

En effet, comme elles sont très vite dégradées par les conditions météo extrêmes (éruptions du Volcan, embruns, soleil, vent, tempêtes tropicales), les Autorités y apportent le plus grand soin: sans la route des Tamarins – route nationale souvent en 2×2 voies – qui en fait le tour, les transports sur l’Ile seraient quasiment au point mort!  Je crois n’avoir jamais vu ailleurs des accotements aussi bien entretenus par autant de cantonniers!

Trekking à la Réunion

© un photographe du web

Les routes intérieures sont de petites routes de montagne sinueuses.

Les temps de route peuvent donc varier, relativement rapides par la route du littoral (on pourrait faire le tour de l’Ile en une journée sans s’arrêter) et beaucoup plus laborieux par l’intérieur. Prévoir une carte routière ou un GPS et des médicaments contre le mal des transports si tu as l’estomac un peu fragile.

Trouver la Vierge au Parasol, une véritable chasse au Trésor • le Gouzou de l’Artiste Jace et ses squats picturaux improbables à St-Denis •  du tissu madras • de petites cases créoles à lambrequins – colorées et adorables – de vraies maisons de poupées • le jardin enchanteur des Parfums et des Epices, un vrai Jardin d’Eden • les orchidées qui poussent dans des coques de noix de coco, sur les arbres • louper la saison des fleurs à la Réunion, fallait le faire, je l’ai fait!^^ •  les geko ou margouillats • La cascade de Grand-Galet • les z’oreilles, les blancs de métropole • la ravissante Eglise de Sainte-Anne •

La Réunion, ses plages

L’erreur à ne pas faire: venir à la Réunion pour farniente sur une plage de sable blanc à l’ombre d’un cocotier.

Les côtes de l’Ile sont – pour beaucoup – faites de falaises de lave, extrêmement abruptes et coupantes.

Trekking à la Réunion

© un photographe du web

On ne le dira jamais assez, hormis bien à l’abri de la barrière de corail, il n’est pas prudent – voire inconscient – de se baigner à la Réunion!! Convaincue – je ne suis pas la seule à le dire! Les panneaux d’interdiction de baignade hérissent la côte et malheureusement les médias sont là pour témoigner des accidents qui ne diminuent pas. Les vagues sont violentes, les courants marins forts et les attaques de requins sur les surfeurs imprudents s’accélèrent.

Trekking à la Réunion

© Charlotte Dumas

Alors l’idée qui permet de se rafraîchir et de rentrer avec ses deux jambes et ses deux bras, c’est de choisir un hôtel avec piscine. Un Ti punch à la main, la seule morsure tolérée sera alors celle du soleil!

Pour les séances de bronzette sur fond de carte postale, le surf et la plongée, et si tu veux rester dans cette partie du monde, je te conseillerai plutôt Madagascar, l’Ile rouge – voisine de la Réunion – ou Maurice, la Perle de l’Océan Indien. Et si tu veux rester dans les Dom, la Guadeloupe ou la Martinique.

La Folle du Cap-Méchant  • le Musée du sel d’Etang-Salé •  le lagon et la plage de l’Hermitage • les tortues de l’Aquarium Kélonia de Saint-Gilles • les vacoas tortueux et poétiques en bord de mer •

La Réunion, ses cirques et son Volcan

L’Ile de la Réunion est par contre la destination idéale pour les sportifs (randonnée, trail, spéléologie, escalade, canyonning, vtt, pêche, ULM…) et marcheurs de tous niveaux qui souhaitent s’aérer et se défouler. Ses sites montagneux sont à couper le souffle et ses chemins de randonnées sont très bien organisés.

Avec le bon matériel, une carte et un minimum de préparation, Mafate, Cilaos, Salazie et le Piton de la Fournaise n’ont qu’à bien se tenir!! Fabuleux souvenirs garantis.

• Pour une rando à la journée, le sac à dos idéal: de l’eau, de l’eau, de l’eau (2 litres par jour et par personne), des barres de céréales ou petits en-cas sucrés pour les coups de mou, un picnic, un chapeau, des lunettes de soleil, de la crème solaire, une tenue “oignon” (tee-shirt + polaire + coupe-vent).

Comme je suis une fille et que si-mon-sac-ne-pèse-pas-20-kg-ça-n’est-pas-drôle, je rajoute un guide de voyage, un stick pour les lèvres, des mouchoirs, un brumisateur, des pansements, de l’aspirine, une paire de chaussettes sèches (en cas de passage dans un ruisseau), une montre (le téléphone portable ne passe pas partout), une lampe-frontale (si je m’égare ou pour se déplacer le soir au refuge).

Penser aux chaussures de randonnée et éventuellement au bâton (je ne suis pas encore convaincue… Un traumatisme du planté de bâton dans la poudreuse?). La boussole fait très pro, mais peu d’entre nous sachant vraiment s’en servir (on est pas tous des Tony ou des Freddy de Koh-Lanta) et les parcours étant suffisamment bien balisés, cela me semble inutile. Un podomètre peut permettre d’y voir plus clair sur ta performance du jour pour écrire tes cartes postales ou ton journal intime^^.

Dans les Cirques, les dénivelés sont très importants. On peut passer d’une versant à l’autre très vite, de zones dégagées où le soleil tape dru sur la roche à des sous-bois d’une agréable fraîcheur. Pour ne pas prendre froid, fais comme l’oignon, adapte tes couches de vêtements.

• Pour une rando sur plusieurs jours, pense à ta tenue de rechange (si tu te mouilles, ou pour ne pas incommoder tes camarades de cordée par ton odeur de petit cabwi), des affaires de toilette (serviette comprise), de quoi dormir (selon ton niveau de rusticité: pyjama en pilou-pilou ou nuisette en dentelle, sac en soie => je fais un petit blocage sur le terme sac à viande ^^ et/ou sac de couchage, oreiller gonflable, taie d’oreiller) si ça n’est pas prévu par le refuge.

Pense à te renseigner avant de partir sur les moyens de paiements acceptés. Attention, tu ne trouveras pas de gabiers (DAB) dans la montagne!

Pour préparer ton sac, les magasins au Vieux Campeur et la ligne Quechua de Décathlon seront tes meilleurs amis. Leurs rayons rando sont à fouiller pour y trouver du matériel toujours plus technique, léger et astucieux.

Des Cirques vertigineux • assister au chargement de l’Hélicoptère de Mafate au Col des Bœufs • on a marché sur la lune? Non, juste sur la Plaine des Sables • une petite larme au sommet du Piton de la Fournaise en distinguant tout en bas le fond du cratère après 3h de montée dans le brouillard •  le nettoyage d’un sentier GR en cours de marche, parceque Mafate est trop beau pour laisser des touristes indélicats le souiller •  les tunnels de lave: oseras-tu? • les nuages accrochés au sommet des montagnes à Hell-Bourg • sur les routes sinueuses menant aux 3 grands Cirques, passer en voiture sous les cascades naturelles et laver son pare-brise à grande eau • admirer le Voile de la Mariée • mal aux pieds, épuisée, envie de pleurer de soulagement en enlevant mes chaussures de marche, mais heureuse • la dentelle, les lentilles et le vin de Cilaos qui rend fou • des fumerolles qui s’échappent des coulées de lave encore 10 ans après • Le Trou de Fer • 1977, 1986, 1998, 2007: les éruptions mémorables. Le Piton de la Fournaise vient à nouveau de rentrer en éruption à l’heure où j’écris cet article • la maison Folio • 

La gastronomie Créole

L’escapade gastronomique sera également au rdv à travers des marmites de poissons et de viandes en sauces généreuses et épicées (lesdits cary.) Les rougails sont eux aussi des plats généreux en sauce, mais cuisinés à base de grosses saucisses locales, du type morteau.  Accompagnés de grainsriz pilaf ou  lentilles de Cilaos – ces plats solides et sains sauront te retaper après une grosse journée de marche.

Sur les marchés, tu pourras goûter des achards de légumes variés et en faire provision pour les jours de grisailles en métropole. C’est une julienne de légumes vendue en pots, que l’on fait blanchir, puis macérer dans une sauce légèrement vinaigrée, salée et huilée, assaisonnée de gingembre, de piment et de curcuma. C’est une cousin de la famille des chutneys, mais qu’on n’aurait pas réduit en purée.

Tu t’étonneras aussi probablement du nombre de fruits et légumes que tu ne reconnaitras pas (chouchou, brèdes, zatte, jamblon, girimbelle, vagangue, bibasse, tamarin, chou palmiste…)

Les fruits exotiques, frais, flambés ou en beignets et les bonbons te régaleront en en-cas sur le pouce ou dûment attablé.

Les métissages de sa population ont aussi un impact sur les recettes que l’on retrouve à la Réunion puisque apéritifs et entrées font la part belle aux bonbons (piment, salés cette fois-ci), piments farcis, accras de morues, samoussas et autres bouchons aux crevettes.

Le rhum (arrangé ou pas) et la chaleur humaine arroseront le tout!!

Trekking à la Réunion

© un photographe du web

Les plantations de vanille Bourbon • le lentier. Le quoi? Comprendre plat de lentilles • les distilleries de rhum • la dodo lé où? La dodo lé là! • la canne à sucre et le sucre de canne • à tomber par terre: la confiture rhum-coco de Savanna! • l’ananas Victoria • toute la gamme des cary • les bananes flambées: mon péché mignon^^  le délicieux gratin de chouchous • les samoussas épicés à grignoter sur le marché • la découverte du Rhum Isautier – arrangé au café et à la vanille, il est passe même quand on n’aime pas le rhum • le rhum de 40 jours • arranger le rhum, un art de vivre • un souvenir utile: un couteau à ananas • chez Loulou (la case bleue de toutes les photos) une pâtisserie honnête, mais un rien survendue • la Part des Anges • les produits Peï, c’est ça qui est bon!

Pour t’ouvrir encore un peu plus l’appétit, tu peux parcourir le blog de cuisine créole de Farah, Cannelle et Paprika, ou celui de l’Ile aux épices.

Concours du meilleur lecteur :

si tu glisses dans ta valise à mon intention un pot de confiture rhum-coco acheté à la boutique de l’usine Savanna, tu gagnes illico ce titre honorifique et ta place au Paradis!!   

(aucun distributeur et pour une expédition en métropole, il fait commander 50 pots minimum. J’ai renoncé. Depuis, j’ai sombré dans le désespoir)

Les 10 activités à ne pas manquer sur l’Ile!

• 1. La plantation de Vanille Roulof, à Saint-André

• 2. La distillerie de Rhum Savanna, à Saint-André

• 3. L’observatoire des tortues marines Kélonia, à Saint-Leu

• 4. Le jardin des Parfums et des Epices, à Saint-Philippe

• 5. La sucrerie du Gol, à Saint-Louis

• 6. Le Musée de Villèle, à Saint-Gilles-les-Hauts

• 7. Le marché, à Saint-Paul – le vendredi et le samedi matin

• 8. Le temple Tamoul de Karli, à Saint-Denis ou le temple du Colosse, à Saint-André

• 9. La grotte des Français et le cimetière marin, à Saint Gilles

• 10. Et pour terminer ton séjour, un survol de l’ile en ULM au départ de Saint-Denis. Je te conseille vraiment cette petite piqure d’adrénaline en fin de séjour quand tu auras parcouru l’Ile en long, large et travers. Cela te permettras d’apporter la 3D à tes souvenirs et de faire le lien entre les différents reliefs et tes randonnées.

Et voici quelques images magnifiques pour finir de te convaincre.

J’espère que tu trouveras à travers ces conseils de quoi te préparer un beau voyage et rappelle-toi surtout qu’à la Réunion, pani pwoblem, tu peux donc les laisser chez toi!^^

Et si tu veux connaître mes bonnes adresses à la Réunion et quelques astuces de randonnées, suis le Guide! (prochainement en ligne)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donne ton avis sur cet article

2 Commentaires "Trekking à la Réunion"

100

Visiteur
Amandine
20 mai 2015 13 h 44 min
Troublant de vérité pour qui n’y vit pas… L’île Intense porte bien son nom, tu lui rends un magnifique hommage. Ta plume est délicate, sensible et enjouée, tout ce qu’on… Plus
wpDiscuz