Apiculture : Aristée, dieu des Jardins

ARTICLE

Apiculture : Aristée, dieu des Jardins

Dans la mythologie grecque, Aristée est un héros, fils d’Apollon et de la nymphe Cyrène, associé à l’activité pastorale et à l’agriculture.

Virgile relate qu’il fut élevé par les nymphes qui lui apprirent à cailler le lait, à cultiver les oliviers, et à élever des abeilles. Amoureux de la Dryade Eurydice, il fut cause de sa mort, en la poursuivant de ses ardeurs le jour de ses noces avec Orphée: comme elle fuyait devant lui, la malheureuse n’aperçut pas sous ses pieds un serpent caché dans les hautes herbes. La morsure du serpent lui fût fatale.

Pour la venger, les nymphes – ses compagnes – détruisirent le rucher d’Aristée. Sa mère Cyrène, dont il implora le secours afin de réparer cette perte, le mena consulter Protée, qui lui conseilla d’apaiser les mânes d’Eurydice par des sacrifices expiatoires.

Docile, Aristée, immola quatre jeunes taureaux et autant de génisses. Il en vit sortir une nuée d’abeilles qui lui permirent de reconstituer ses ruches et de transmettre l’art de l’Apiculture aux Hommes.

VIRGILE, Géorgiques

guest
0 Commentaire(s)
Inline Feedbacks
View all comments