Burano, l’île aux couleurs

ARTICLE

Burano, l'ile aux couleurs

Venise, tu connais sûrement? Carte postale absolue du romantisme, ses canaux, ses gondoliers, ses petites œnothèques perdues dans le dédale des rues et qui finissent toutes sur le grand canal.

On rêve d’y aller et on ne peux plus attendre pour y retourner.

Mais connais-tu Burano, la trop méconnue… Burano, joyaux de la lagune qui éblouit de ses milles reflets colorés!

L’île des dentellières

Burano est une île du nord de la lagune de Venise, en Italie.

Jumelle de Murano (l’Ile des Souffleurs de verre) elle est connue pour sa dentelle et ses canaux bordés de maisons vivement colorées. Traditionnellement, ces couleurs ont été données aux maisons par les femmes de l’île pour que leurs maris pêcheurs les voient de loin!

Sur Burano, nul Palais ni monument majeur, mais 5 000 âmes de Buranelli qui vivent de la pêche et du travail de leurs dentellières.

Burano, l'ile aux couleurs

Cette petite cité de Burano fût habitée dés l’antiquité romaine, mais commença réellement à se développer au VIe siècle. La population relativement modeste qui la peuplait alors se tourna tout naturellement vers la pêche.

C’est du XVIe au XVIIIe siècle que Burano va connaître un grand essor, grâce à la dentelle que les femmes confectionnaient et qui rayonnera sur toute l’Europe, grâce à un point de dentelle unique qui fût crée sur l’île, le Punta in Aria.

Aujourd’hui, le véritable point de Burano est peu pratiqué, le travail est extrêmement long et les prix sont hors de portée du commun des mortels. Les boutiques vendent des produits souvent fabriqués en Asie et qui ne correspondent pas au point de Burano.

Après un lent déclin, Burano trouvera un second essor avec le tourisme. C’est actuellement sa principale source de revenu.

Accessible en vaporetto, l’ile elle est située à seulement 7km de la place Saint-Marc (soit un peu plus de 40mn de trajet, par la ligne 12, depuis l’arrêt des Fondamente Nove, arrêt Burano).

A voir/ à faire:

– flâner dans les rues et traverser ses canaux à la découverte de la palette de maisons colorées qui composent le village

– visiter le musée de la dentelle

– Ne pas négliger l’Eglise Saint-Martin et son campanile penché. Elle renferme entre autres oeuvres d’art remarquables, une grande toile peinte par Tiepolo.

– Profiter de cette journée dans la lagune pour visiter les ile de Murano et Torcello.

Une petite île terriblement surpeuplée où les femmes font de la dentelle merveilleuse et les hommes des bambini

Ernest Hemingway
Burano, l'ile aux couleurs
guest
0 Commentaire(s)
Inline Feedbacks
View all comments