Paris : la Fondation Louis Vuitton

Paris: la Fondation Louis Vuitton

Pour accueillir à Paris les œuvres de la Fondation Louis Vuitton pour la création, son Président Bernard Arnault, rêvait d’un bâtiment d’exception. Pour le concevoir, il a ainsi fait appel à l’Architecte nord-américain Frank Gehry et retenu une large parcelle située en plein coeur du Bois de Boulogne, sur le terrain du jardin d’acclimatation.

Cette hyper structure, faite d’acier, de béton fibré et de bois, a une surface totale de 11 700 m2 et dépasse les 40 mètres de haut. Selon l’angle de vue, le bâtiment semble flotter sur l’eau. Apparition presque onirique dans le paysage, mi-nuage mi-vaisseau, il niche au creux de la verdure et contemple la Tour Eiffel et le centre d’affaires de la Défense.

Constitué de douze immenses voiles de verre, le bâtiment s’inscrit dans la longue tradition des architectures de verre Parisiennes, comme celle du Grand Palais.

Frank Gehry s’est également inspiré du Palais d’Hiver et du Palmarium, constructions qui ornaient le jardin d’acclimatation au XIXe siècle et offraient aux Parisiens des lieux de découverte et de promenade.

Débuté en 2009, le chantier titanesque de cet édifice a duré 5 ans. Sa complexité a multiplié les défis techniques posés aux ingénieurs qui l’ont mis en oeuvre. Une étape déterminante fût l’installation de ses voiles de verre inédites. Elles sont constituées de 3 600 panneaux de verre, tous uniques et courbés spécifiquement pour épouser les formes dessinées par l’Architecte. Les verrières, soutenues par des poutres de bois et de fer, recouvrent au total 13 500 mètres carrés.

Opt-medley-fondation-louis-vuitton
© Charlotte Dumas

Au total, la construction du bâtiment aura nécessité le travail conjoint de plusieurs ingénieurs et de plus de 700 ouvriers. Une trentaine de brevets ont également été déposés, notamment pour réaliser l’accroche des voiles de verre soumises à une forte prise au vent. La géométrie complexe du bâtiment a requis de multiples études en soufflerie. Ce projet a adopté une démarche environnementale exemplaire et a été choisi comme projet pilote pour l’élaboration d’un nouveau référentiel Haute Qualité Environnementale® dédié aux bâtiments culturels.

 

La Fondation Louis Vuitton a été inaugurée le 20 octobre 2014, 12 ans après sa conception et 5 ans après le premier coup de pioche, en présence du Président de la République – François Hollande – de l’Architecte Franck Gehry, du Mécène et PDG de LVMH – Bernard Arnault – de la Ministre de la Culture – Fleur Pellerin – du Maire de Paris – Anne Hidalgo –  d’invités du tout-Paris et de VIP des affaires et des arts, comme le Prince Albert de Monaco, Pierre Bergé, Xavier Niel ou Anna Wintour.

La Fondation Louis Vuitton pour la création a ouvert au public le 27 octobre 2014.

Trois niveaux de salles d’exposition © Charlotte Dumas

Financé par LVMH, le Musée est dédié à l’Art Contemporain; Il comporte 11 galeries sur 3 niveaux, destinées à présenter différentes collections, expositions, interventions d’artistes, ainsi qu’un auditorium aux configurations modulables.

La collection permanente de la Fondation met en valeur des Artistes contemporains dont Gerhard Richter, Bertrand Lavier, Christian Boltanski, Olafur Eliasson, Thomas Schutte, Pierre Huyghe entre autres.

La Direction Artistique du lieu est assurée par Suzanne Pagé, ancienne Directrice du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Paris: Fondation Louis Vuitton
Paris: Fondation Louis Vuitton
La collection permanente du Musée © Charlotte Dumas

Le Budget initial pour la construction était de 100 millions. On murmure qu’il en a coûté cinq fois plus. Bernard Arnault, évasif, entretient le mystère « (…) on ne chiffre pas un rêve » confie-t-il.

Au titre de son implantation, la Fondation versera une redevance à la Ville de Paris, car le terrain fait l’objet d’un bail de 55 ans. « Cinq ans s’étant déjà écoulés depuis la signature, dans 50 ans, le bâtiment reviendra à Paris. C’est un cadeau du groupe à Paris et aux Parisiens », considère Jean-Paul Claverie, Responsable du Mécenat chez LVMH.

L’art et le luxe entretiennent d’étroites relations. Le mécénat de LVMH en faveur de l’art et de la culture s’exerce dans plusieurs domaines, en France et à l’international : réhabilitation de monuments historiques, enrichissement de collections de grands musées, contribution à des expositions majeures nationales, engagement pour la création auprès d’artistes contemporains. Le soutien apporté à plus de 45 grandes expositions en France et à l’étranger a ainsi permis à des millions de visiteurs de découvrir des artistes majeurs tant de l’histoire de l’Art que de l’Art le plus actuel.

 

Le style Gerhy

Paris: la Fondation Louis Vuitton

Frank Owen Goldberg, dit Frank Gehry, est né le 28 février 1929 à Toronto, au Canada.

Fraîchement diplômé d’architecture de l’université de Los Angeles, il côtoie peintres et sculpteurs et découvre la culture européenne (des églises romanes à Le Corbusier), qu’il oppose à une « architecture californienne » sans respect pour l’environnement.

Des années plus tard, il résumera : « J’étais un libéral engagé et j’aimais l’art, et ces deux faits réunis ont fait de moi un Architecte ». 

Il travaille dans de nombreuses agences, celle de Welton Becket & Associates (1957-58) et Victor Gruen (concepteur de grands centres commerciaux (1958-61) à Los Angeles, ainsi que chez André Remondet (1961). Egalement Professeur d’architecture à l’Université de Yale, il est actuellement considéré comme un des plus importants Architectes vivants.

Ses constructions sont généralement remarquées pour leur aspect original et « biscornues ». Artiste prolifique, ses créations (Musée Guggenheim de Bilbao, la Gerhy tower à Hanovre, la Maison Dansante de Prague, le Disney concert hall à Los Angeles, sans oublier sa propre demeure californienne à Santa Monica), sont devenues des attractions touristiques au niveau mondial. J’ai pour ma part un petit faible pour le Biomuseo de Panama. Elles sont en effet citées parmi les œuvres les plus importantes de l’Architecture contemporaine, dont il ne travaille pas seulement la conception, mais aussi la réalisation.

Beaucoup partent du principe qu’un Architecte est un emmerdeur qui prendra le contrôle d’un projet et en augmentera les coûts. Mais c’est tout le contraire : je suis là pour soutenir le client, protéger son investissement et m’assurer que le bâtiment remplit sa raison d’être. Je gère ses fonds, ses rêves, son dessein.

Franck GERHY

Visionne l’impressionnant timelapse de la construction


FONDATION LOUIS VUITTON

Bois de Boulogne – 8, avenue du Mahatma Gandhi – 75116 PARIS
Ouverture du mercredi au lundi (fermé le mardi)
Tel: (+33) 1 40 69 96 00
Mail: contact@fondationlouisvuitton.fr
Métro: station les Sablons (ligne 1) – sortie Fondation Louis Vuitton
Bus: navette à partir de Charles-Gaulle-Etoile et ligne 244 – station Fondation Louis Vuitton

15
Commentaire(s)

avatar
100
Visiteur

Punie ?

Visiteur

Exquisite abstract work !

Visiteur

Wonderfully abstract with a cool color palette. Nicely done!

Visiteur

Beautiful simplicity in this yellow staircase

Visiteur

Superbe effet Charlotte!

Visiteur

Gorgeous!

Visiteur

La contemplation d’un angle de mur dans une telle expo doit être meilleure que le reste des murs :o) Hi hi…

Visiteur

Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller, mais c’est un endroit qui me tente… Très belle composition.

Visiteur

Les parties courbes emmènent bien le regard

Visiteur

Aérien et très très graphique

Visiteur

Très graphique

Visiteur

Graphique

Visiteur

On ne peut pas dire : « cette toile ne vaut pas un clou! »

Visiteur

Bel angle de vue

Visiteur

Impressive !!